Le Portail de Thiès sur le web

mise à jour
il y a 1 heure
Veuillez vous identifier !
300 milliards pour une centrale à charbon de 250 Mégawatts à Sendou : La Senelec se renforce de 50 % pour baisser les prix de l’électricité de moitié en 2015
Article mis en ligne le 19 janvier 2012 par THIESINFO
Imprimer l'article logo imprimer

La production d’électricité de la Senelec va être renforcée de 50 % avec les 250 Mégawatts de la centrale à charbon de Sendou.L’accord de construction de cette unité a été signé hier à Dakar entre la Senelec et la société sud-coréenne Kepco Imc.

La centrale à charbon de Sendou sortira bientôt de terre. Senelec et la société sud-coréenne Kepco Imc ont signé, hier à Dakar, une convention de construction de cette centrale de 250 Mégawatts. Ce projet a nécessité la mobilisation de près de 300 milliards de francs Cfa. Un financement entièrement supporté par la banque coréenne de développement et la société Kepco. Le ministre en charge de l’Energie, Karim Wade, a précisé sur ce point que l’Etat n’aura pas d’apport et que la Senelec va acheter directement l’électricité qu’elle distribue. Deux centrales de 125 Mégawatts chacune seront, au terme de ce contrat, installées dans la zone de Sendou dans le département de Rufisque.

Cette infrastructure énergétique répond, selon le directeur général de la Senelec, aux exigences du plan Takkal qui vise une autosuffisance en électricité de qualité, qui ne coûte pas cher. La confiance placée en la société sud-coréenne est basée sur son expertise en ingénierie, d’après Seydina Kane. Qui souligne que ‘coopérer avec la société preneuse sera l’occasion de transférer la technologie sud-coréenne au Sénégal. Cela sera d’autant plus accentué que le projet regorge un volet formation dans le domaine de la conception et du suivi technique’. En plus de ces acquis, un autre point positif du projet est qu’il va, selon Kane, générer des emplois indirects pour les populations locales.

Avec la centrale à charbon de Sendou, qui va respecter les normes environnementales selon ses promoteurs, une réduction de 50 % du coût de l’électricité est envisageable. En effet, disent les autorités, l’usage du charbon naturel va libérer l’Etat du diktat du pétrole. D’après Karim Wade, ce projet va accélérer la demande sociale et parachever le portefeuille du plan Takkal.

Le représentant du ministre de l’Economie et des Finances a d’ailleurs souligné que l’allègement des coûts de la production renforce la capacité de l’Etat qui va, désormais, orienter les fonds autrefois destinés à la compensation du secteur de l’électricité vers la lutte contre la pauvreté.

Le président directeur général de la société partenaire, bien que satisfait de la convention, s’attend à la signature du contrat d’achat de la Senelec et à la création de la société locale de prise en charge. Celui-ci était prévu en janvier 2012, selon Seung Kyo An, mais tarde encore à être scellé.

La production actuelle en heure de pointe sera presque doublée avec les 250 Mégawatts de Sendou. Cette amélioration vise à atteindre le taux complet de fourniture optimale de 100 % d’ici 2020, d’après Karim Wade. Qui a par ailleurs noté que ‘cet investissement, jugé comme le plus grand en Afrique subsaharienne, va faire du Sénégal un grand exportateur d’électricité dans la sous-région, du fait de l’augmentation de sa compétitivité’.

source seneweb



Répondre à cet article


Warning: Illegal string offset 'statut' in /homepages/18/d271462101/htdocs/thiesinfo/squelettes/formulaires/forum.php on line 22

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom