mai 27, 2017

Contact: 775312579 Email: redaction@thiesinfo.com
BBY THIES

61.000 morts en cas d’éventuelle FRAPPE nucléaire de Pyongyang

thiesinfohalf

Compte tenu de l’escalade du conflit sur la péninsule coréenne, plusieurs analystes font des pronostics concernant le résultat des tensions entre Pyongyang et Washington. Ainsi, selon le journal le Daily Star, une éventuelle frappe nucléaire de la Corée du Nord contre les USA causerait des milliers de victimes parmi la population américaine. En cas de frappe nucléaire nord-coréenne sur le territoire américain, 61 000 personnes pourraient mourir, suppose leDaily Star. Selon le journal britannique, les résidents des États-Unis périraient dans le feu ou décéderaient suite à une explosion ou un empoisonnement par radiation. En outre, 65 000 personnes seraient victimes du rayonnement thermique, qui peut causer des brûlures du troisième (3) degré, des cicatrices graves et amener à des blessures.

Pourtant, comme l’indique le média, le missile balistique nord-coréen pourrait tomber sur l’État de Hawaï, sa capitale, Honolulu, risquant alors d’être transformée en cratère. Le spécialiste américain des questions nucléaires Denny Roy estime que si Pyongyang avait des technologies plus modernes, ses missiles frapperaient Washington et New York, causant la mort, respectivement, de 130 000 et 210 000 personnes. La situation est si tendue sur la péninsule de Corée que les politiciens et les experts évoquent de plus en plus sérieusement l’éventualité d’une guerre nucléaire.

Parmi les arguments en faveur de ce scénario: les essais de missiles par la Corée du Nord, le défilé militaire à Pyongyang, la déclaration du dirigeant nord-coréen se disant prêt à une telle guerre, les discussions à Washington concernant une frappe préventive ou encore l’arrivée des destroyers américains à proximité immédiate de la péninsule. Le nouveau cycle de détérioration de la situation autour de la Corée du Nord a été provoqué par la frappe aérienne des USA contre une base militaire syrienne. Le Président Donald Trump s’est montré enclin à agir fermement: il a affirmé être las des bravades nucléaires nord-coréennes et a souligné qu’une frappe préventive contre la Corée du Nord était envisageable.

BBY THIES

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.