septembre 20, 2017

Contact: 775312579 Email: redaction@thiesinfo.com
BBY THIES

A NOGOYE NDIAYE (Hommage aux femmes)

A NOGOYE NDIAYE  (Hommage aux femmes)

A NOGOYE NDIAYE1
1. Entendez toutes les braves femmes dont l’avenir de ce pays repose en partie sur les épaules

Sur ton visage je me mire
Nogoye Ndiaye que j’admire
De ton effluve senteur de myrrhe
A ce rictus qu’est ton sourire.

Je te revois me prédire
Sur ma paume un avenir
Que je m’imagine aussi pire
Si ce sera sans ton rire.

Je ne me vois pas vizir2 2. Le temporel
Ni entrain de prescrire 3 3. Le spirituel
Sans ce tam-tam en lyre
Rappelant le grand Sir4. 4. L. S. Senghor qui parle de « tam-tam sculpté »

Qu’ils se mettent à applaudir
Ou s’ils veulent à me honnir
Rien ne retient mon soupir
Même le lé du repentir.

Pas question de dormir
Nul besoin de sortir
Le seul moyen de loisir
Est d’elle me discourir.

Celui qui te fera marrir
Nul ne pourra le secourir
Qui pense à te faire souffrir
Rien ne pourra le couvrir.

Si je pouvais te mentir
Pour satisfaire ton désir
Je promettrais d’alunir
Au royaume du zéphyr.

Plus de peur de blanchir
Ou encore de vieillir
Je me plais à fleurir
Pour ton tic à quérir.

Je te supplie de lire
M’incitant à écrire
Pour cette flamme maintenir
Et voir cette plume luire.

Que ne me faut-il instruire
Et régner sur ton empire
Pour ne plus jamais flétrir
Et ne point me voir gésir.

Dans la quête de ton plaisir
Je ne me vois interdire
Un tour à Qom, revenir
Si cela peut te guérir.

Un ducat à t’offrir,
On ne peut rien chérir,
Pour voir une femme conduire,
Bien mener ce Navire5, 5. Sunugal qui a donné Sénégal
Loin, loin dans l’avenir,
L’on dira: « Pécaïre ! »

Thiès, samedi 17 juillet 2010

Mouhamed M. LOUM
Inspecteur du Travail et de la Sécurité sociale

appli

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

thies massage