août 23, 2017

Contact: 775312579 Email: redaction@thiesinfo.com

A Tivaouane, c’est le strict respect des règles d’hygiène

A Tivaouane, c’est le strict respect des règles d’hygiène
thies massage

[template id= »821″]

Les responsables des « dahira » (associations de fidèles musulmans) venus participer au Maouloud de Tivaouane (ouest) veillent au respect des règles d’hygiène, pour éviter les risques de maladie.

A Tivaouane, les autorités médicales et les agents du Service d’hygiène mènent une campagne de sensibilisation sur les risques de propagation du virus Ebola et la prévention des maladies diarrhéiques, à l’occasion du Maouloud – ou Gamou -, la commémoration, ce samedi, de la naissance du prophète Mohamed.

« Cette année, nous sommes très regardants sur les règles d’hygiène. On applique à la lettre les mesures édictées par le ministère de la Santé, que ne cesse de nous rappeler Serigne Abdoul Aziz Sy Al Amine, le porte-parole du khalife général des tidjanes », explique Assane Ndiaye, responsable d’un « dahira » d’une trentaine de membres venus célébrer le Maouloud à Tivaouane.

Avant les repas, il veille à ce que tous ses compagnons se lavent les mains avec un détergent.

Chez Mame Ndiouga Dia, un habitant de Tivaouane, qui accueille de nombreux pèlerins, nul ne déroge à cette règle d’hygiène.

« Nous recevons des milliers de personnes. (…) Cela ne nous empêche pas d’observer les règles d’hygiène, pour prévenir les maladies diarrhéiques » résultant souvent de la saleté des mains, explique M. Dia, un policier en poste au ministère de l’Intérieur, à Dakar.

« Depuis deux ans, nous avons imposé le port des gants aux femmes qui font la cuisine chez nous lors du Maouloud », ajoute-t-il.

Le médecin-chef du district sanitaire de Tivaouane, Pape Ibrahima Camara, a dit à l’APS avoir tenu une « réunion de sensibilisation » des responsables des « dahira » sur les règles d’hygiène, pour éviter la propagation des microbes durant le Maouloud.

La célébration de la 113e édition du Gamou de Tivaouane prévue ce samedi soir porte sur le thème : « El Hadji Malick, héraut du modèle prophétique : savoir et action pour adouber l’espérance ».

Les autorités médicales veillent au respect des règles d’hygiène, d’autant plus que des pèlerins viennent de pays touchés par le virus Ebola (le Mali et la Guinée surtout), pour participer à cette commémoration, dans plusieurs cités religieuses sénégalaises.

source aps

appli

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…