BBY THIES

Activités de vacances à Thiès : La ville de Thiès octroie 19 millions de FCfa au mouvement « Navétane »

Activités de vacances à Thiès : La ville de Thiès octroie 19 millions de FCfa au mouvement « Navétane »

Le maire de la ville de Thiès, Talla Sylla, a accueilli, hier, les jeunes du mouvement « Navétane » à qui il a remis des subventions de plus de 19 millions de FCfa pour leurs activités de vacances.

Les 92 Associations sportives et culturelles de la capitale du Rail, répartis dans les 9 zones de l’Odcav, ont reçu chacune 100.000 de FCfa. Dans chaque zone, l’instance organisatrice a reçu un appui d’un million de FCfa et de 2 jeux de maillots et des survêtements destinés aux équipes finalistes. A cela s’ajoute 32 ballons de football et 1 million de FCfa à l’Odcav. C’est cette enveloppe de 19.200.000 de FCfa que le maire Talla Sylla, au nom du Conseil municipal, a mis dans l’escarcelle de la jeunesse thiessoise évoluant dans les activités de vacances. Un geste salué par le président de l’Odcav de Thiès, Ousmane Diop, qui a magnifié les relations de confiance entre le maire de la ville de Thiès et le mouvement « Navétane ». 
Selon lui, après avoir demandé le dossier ficelé, le maire de la ville de Thiès a diligenté un maître d’ouvrage et s’est engagé à doter le stade Maniang Soumaré d’un gazon synthétique et d’une piste d’athlétisme adéquate. Pour sa part, Talla Sylla a souligné que c’est avec le génie de la jeunesse sénégalaise que le mouvement « Navétane » fonctionne. « C’est donc une école de la vie », a-t-il dit non sans ajouter que « ce que nous venons de vous remettre appartient aux Thiessois. Alors, j’invite les clubs finalistes de rester sur le cap zéro violence à Thiès ». L’édile de Thiès a saisi l’occasion pour demander à l’Odcav de redynamiser le volet culturel du mouvement, « car, au-delà des efforts physiques, le développement psychique demeure un intrant fondamental dans la construction du développement économique et social d’une communauté ». Dans ce sillage, le maire de la ville de Thiès a annoncé son souhait de mettre en place, en rapport avec l’Odcav, un corps de volontaires d’appui à la gestion urbaine. « Parce qu’au-delà des compétitions sportives et culturelles, le « Navétane » doit contribuer à la construction du développement local », a relevé Talla Sylla.

 

 

source soleil

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

thies massage