BBY THIES

AFROBASKET DAMES : Le Sénégal se BALADE, l’Algérie SOMBRE

AFROBASKET DAMES : Le Sénégal se BALADE, l’Algérie SOMBRE
Negoce

L’Ailière et capitaine de l’équipe de basket du Sénégal Aya Traoré face à la Guinée, le 26 septembre 2015 à Yaoundé, au Cameroun.  La troisième journée de l’Afrobasket féminin, qui s’est tenue samedi à Yaoundé au Cameroun, a été marquée par le carton du Sénégal face à la Guinée (102-44) et la troisième défaite consécutive des courageuses Algériennes face à l’ultra favorite Angola (53-71).

La troisième journée des phases de poules de l’Afrobasket féminin s’est poursuivie samedi à Yaoundé au Cameroun avec la promenade des Sénégalaises face à la Guinée. Victorieuses 102-44, les Lionnes infligent à leur adversaire le plus gros écart de points enregistré depuis le début du tournoi.

« Pour nous l’essentiel était de jouer avec la manière. Pour l’esprit de groupe, c’est bien de réaliser un match comme celui-là », a commenté l’ailière Aya Traoré. Avec ce deuxième succès dans la compétition, le Sénégal se qualifie pour les quarts de finale et confirme son statut de favori à un podium qu’il n’a jamais quitté depuis 1990. D’autant que cette sélection bénéficie d’un atout de taille : ses grands gabarits. « Il y a des formations qui n’ont peut-être pas notre taille mais qui sont aussi fortes que nous », fait remarquer la prudente capitaine.

L’entraîneur guinéen Ousmane Sylla explique cette déroute par un déficit de préparation. « C’est dû à la fatigue de l’équipe parce que nous avons rencontré pas mal de difficultés pour être là. En plus, nos expatriées et les joueuses locales n’ont pas eu assez de temps pour s’entraîner. Tout cela a manqué », analyse-t-il. Eliminée, l’équipe de Guinée souffre également d’un effectif diminué et d’une absence de banc, avec seulement neuf joueuses présentes pour cet Afrobasket. « Le pays sort d’une période d’épidémie d’Ebola, cela a vraiment affecté les entraînements. Les joueuses qui évoluent à l’étranger n’ont pas osé rejoindre leurs coéquipières », explique le sélectionneur.

L’Algérie vaillante mais encore vaincue

A l’inverse du Sénégal, l’Algérie a subi samedi une troisième défaite en autant de rencontres dans la compétition. Son bourreau du jour, l’implacable Angola (53-71). Les Algériennes ont pourtant fait mieux que résister en abordant notamment la fin du second quart-temps à égalité, avant de laisser filer la partie en encaissant un sévère 18-0. « On a été fébrile, on a baissé le rythme et elles en ont profité pour creuser l’écart. C’est ça qui nous a tué », observe la jeune pivot de 18 ans Lylia Tlemsani.

L’Angola, double championne d’Afrique en titre signe sa troisième victoire et se pose en favori à sa succession après avoir maîtrisé des gros clients tels que le Sénégal et le Nigéria.

Tous les résultats de la journée :

Sénégal-Guinée (102-44)
Nigeria-Egypte (97-68)
Mozambique-Afrique du Sud (86-43)
Algérie-Angola (53-71)
Ouganda-Cameroun (34-86)
Mali-Gabon (71-63)

 

Source : RFI

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…