mercredi , juillet 18 2018
Accueil / Economie / Aibd : La répartition du capital fait grincer des dents

Aibd : La répartition du capital fait grincer des dents

Le capital de l’Aéroport international Blaise Diagne (Aibd) a été revu. Selon «Libération», Fraport (une société allemande) s’est retrouvée avec 51% contre 49% pour l’Etat du Sénégal. Sur les actions de l’Etat du Sénégal, les 29% sont gérées par le Fonsis (Fonds souverain d’investissements stratégiques) dirigé par Amadou Hott, et les 20 % par l’Aibd.
Pourtant, note le journal, les textes disposent clairement que «les actifs de l’Etat sont gérés par la Cellule de gestion et de contrôle du portefeuille de l’Etat».
Déjà, au niveau de l’Aibd, des voix se sont élevées quant à la répartition du capital. Elles ne comprennent pas que le Fonsis, qui n’assure pas le fonctionnement de l’aéroport et qui n’a aucune tâche spécifique dans le développement de cette infrastructure, se retrouve avec 29% des actions contre 20% pour l’Aibd.
source seneweb

A PROPOS DE coumba

Voir aussi

Les BRICS préparent leur RIPOSTE face au PROTECTIONNISME commercial

Partagez sur Whatshapp Face aux mesures unilatérales lancées par les États-Unis, les pays composant les …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…