août 22, 2017

Contact: 775312579 Email: redaction@thiesinfo.com

Aïda Mbodji persiste : « Ce n’est pas sérieux de désigner, comme candidat, quelqu’un qui est en prison »

Aïda Mbodji persiste : « Ce n’est pas sérieux de désigner, comme candidat, quelqu’un qui est en prison »

[template id= »821″]

Même si elle compte défendre Karim Wade et Cie jusqu’à ce qu’ils sortent de prison, Aïda Mbodji se veut formelle : il n’est pas question qu’elle accepte la décision du Pds de faire de Karim Wade leur candidat à la présidentielle de 2017 ? Elle réitère également son appartenance au Pds.

“Je ne peux pas concevoir certaines réflexions dans le Pds qui constitue la seule alternative au Sénégal. Ce n’est pas sérieux de désigner, comme candidat, quelqu’un qui est entre les mains de la justice. Et ce, même si tout le monde sait pertinemment qu’il est innocent. On ne peut pas se permettre de jouer avec le destin d’un pays”, peste-t-elle lors de l’assemblée générale extraordinaire de la fédération départementale du Pds de Bambey, tenue ce dimanche.

“Tout le monde sait que je ne mâche pas mes mots et que je ne suis pas hypocrite. Je n’ai pas été d’accord avec cette idée de lancer une compétition pour désigner notre candidat à la présidentielle de 2017, alors qu’au même moment, 26 parmi nos frères et soeurs, y compris Karim Wade, le seul fils de notre mentor Abdoulaye Wade à qui nous devons tout, sont encore emprisonnés. J’ai pensé que c’était inopportun et j’ai fait en sorte que tout le monde sache mon point de vue sur cette question, tout en prenant l’opinion à témoin”, dit-elle.

source : seneweb.com

thiesinfohalf

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

appli

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…