août 19, 2017

Contact: 775312579 Email: redaction@thiesinfo.com

APPENDICITES AIGUËS : L’intervention chirurgicale, unique RECOURS pour s’en SORTIR

APPENDICITES AIGUËS :  L’intervention chirurgicale, unique RECOURS pour s’en SORTIR

[template id= »481″]

 

 

L’opération dite « de l’appendicite », qui consiste à retirer l’appendice du système digestif, est une intervention bénigne mais, comme toute intervention chirurgicale, elle peut s’accompagner de complications et n’est pas dénuée de risques.

 L’opération appendicectomie en langage médical consiste à réaliser l’ablation de l’appendice vermiculaire, petit cylindre de 7 à 8 centimètres de long situé dans l’abdomen, normalement sur le côté droit, à la jonction entre l’intestin grêle et le gros intestin.

Cette opération est nécessaire en cas d’appendicite, à savoir une inflammation de l’appendice, qui peut se compliquer en péritonite (inflammation du péritoine, membrane de l’abdomen). Cette opération est banale et a toujours été considérée comme bénigne en chirurgie.

Mais ce type d’intervention n’est pas si anodin que cela car il y a toujours des risques de complication, même sur des cas a priori simples avec, par exemple, un appendice situé anormalement, sous le foie, ou encore des risques liés à l’inflammation.

Aujourd’hui, dans 95% des cas, ces opérations sont faites par cœlioscopie, une technique mini-invasive  qui permet au chirurgien d’atteindre sa cible  sans faire de grandes incisions, en introduisant dans le ventre des instruments longs et fins généralement robotisés, couplés à un système d’imagerie vidéo. Ce type d’opération est toujours pratiquée sous anesthésie générale. L’échographie permet d’éviter beaucoup d’opérations inutiles alors qu’avant, une simple douleur au côté droit pouvait suffire à conduire un patient au bloc opératoire.

thiesinfohalf

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

appli

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…