août 23, 2017

Contact: 775312579 Email: redaction@thiesinfo.com

APPLICATION DU TARIF EXTERIEUR COMMUN DE LA CEDEAO : Les pays RETARDATAIRES se font tirer l’oreille

APPLICATION DU TARIF EXTERIEUR COMMUN DE LA CEDEAO : Les pays RETARDATAIRES se font tirer l’oreille
thies massage

Aussi, le grand bémol par rapport à l’application du TEC est que certains pays sont encore à la traine. « Nous notons, avec préoccupation, qu’à ce jour, six Etats manquent encore à l’appel. Il s’agit du Cap Vert, de la Gambie, de la Guinée, de la Guinée-Bissau, du Libéria et de la Sierra Leone. Si les motifs évoqués pour la non mise en vigueur du TEC sont justifiés, il n’en demeure pas moins que notre espace communautaire ne saurait s’accommoder d’une telle situation pendant longtemps » a fait savoir Marcel De Souza, le président de la Commission de la CEDEAO.

Il a également rappelé l’intérêt du TEC qui est devenu un instrument pour les finances publiques des Etats membres en expliquant « qu’il ressort des différentes missions d’évaluation que les recettes douanières sont en nette amélioration dissipant ainsi les appréhensions négatives du TEC sur les économies Ouest-africaines ». Pour rappel, le TEC/CEDEAO a été adopté en janvier 2006, mis en œuvre en décembre 2014 et est entré en vigueur en janvier 2015.

thiesinfo.com avec Agence Ecofin

appli

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…