BBY THIES

Après le lancement des ACCES à Touba Toul, Docteur NDIAYE continue dans la commune de Ndieyène Sirah.

Après le lancement des ACCES à Touba Toul, Docteur NDIAYE continue dans la commune de Ndieyène Sirah.

Ce lundi 8 août 2016, plus de 110 groupements ont reçu le PCA du Fongip et son équipe dans le village de ‘’Ndingler’’. Le staff du docteur, composé de Gora DIOP, Maguette DIEYE, Boubacar DIARRA, Samba SIDIBE, a été accueilli chaleureusement par le bureau des volontaires communautaires et Daouda DIOUF, de l’ONG, PLAN. Ces femmes issues des villages de Ndionguéne, Mbardiane, Ndioufféne, Keur mandiaye, Mboulouck, Ndié Ngom, ainsi qu’un village de la commune de Khombole ont exposé leurs doléances après la présentation de leur bureau composé de 10 volontaires communautaires formés par l’ONG PLAN. La secrétaire générale du bureau, Bineta BOPP, a tenu à préciser que leur bureau a beaucoup fait pour l’autonomisation des femmes du monde rural est qu’elles attendent des moyens techniques pour concrétiser leur capacitation. Khady BOPP, raconte : « nous sommes très inquiètes face à des promesses non tenues que certains responsables font. Notre problème, c’est l’argent qu’on se partage chaque année, et ça, ce n’est pas réaliste. Le Pca du Fongip dans son discours magnifie la présence massive des femmes, rappelant par ailleurs que ses parents sont du village de ‘’Ndingler’’, ce qui lui donne du courage dans ces actions de développement dans la zone rurale. Il a lancé ces termes : « vive le développement, vive le monde rural qui n’attend qu’une bonne organisation pour la réalisation et la réussite de la politique du président Macky SALL qui a travers le PUDC veut une émergence avant même 2035 avec la réalisation des pistes de production, l’électrification des villages, les forages et tant d’autres projets. Nous avons une plateforme à Thiès dirigée par Mme DIAGNE Soukhana qui a trois unités: une unité savonnerie et détergents, une unité de transformation de céréales, une unité de transformation de fruits et légumes, avec un personnel qualifié. Nous avons fait une évaluation, et avons pris la décision de verser dans la politique du patriotisme économique, et du développement durable, nous nous engageons à investir des millions sur fonds propres, pour aider les groupements, principalement les femmes et les jeunes qui sont le socle de notre développement. La plateforme de formation prendra en charge la capacitation des acteurs dans la transformation de nos produits agricoles, ce qui est une vision du président Macky SALL. Je suis toujours sur le terrain pour faire du concret dans le développement du Sénégal en général et particulièrement à Thiès. Il ya plus de 137 groupements de femmes qui se sont organisées en réseaux que nous allons accompagner en créant une mutuelle de santé mais aussi avec un programme dénommé ‘’accès au crédit économique et solidaire’’ (ACCES). Nos femmes doivent devenir des actrices de développement pour réaliser le rêve du président SALL : l’autosuffisance alimentaire. C’est seulement ainsi que demain, nous serons à l’aise pour réélire le président de la république. Je m’engage à travailler avec vous pour le développement et à vous accompagner dans la formation pour atteindre notre objectif. » La manifestation a pris fin dans une ambiance de retrouvailles avec des parents proches du Pca du Fongip dans le village de Ndingler.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

thies massage