août 22, 2017

Contact: 775312579 Email: redaction@thiesinfo.com

ONG EDEN: Atelier de la mise en œuvre des activités de la 2ème phase du projet d’amélioration des droits civils des populations rurales

ONG EDEN:  Atelier de la mise en œuvre des activités de la 2ème phase du projet d’amélioration des droits civils des populations rurales

L’ONG éducation et développement de l’enfant (EDEN) en partenariat avec la communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO), l’Agence espagnole de coopération internationale pour le développement (AECID) et l’ONG espagnol (ONEMUD) ont organisé un atelier qui entre dans le cadre de la mise en œuvre des activités de la 2ème phase du projet d’amélioration des droits civils des populations rurales dans les départements de Fatick, Diourbel, Louga et Thiès. Il faut souligner que ce projet est appuyé par le fond CEDEAO-Espagne pour la Migration et le développement.
Cet atelier fait suite à l’étude sur la situation de l’enregistrement des enfants à l’état civil en milieu rural. Une étude menée au mois de Février dans les communes de Ndièyène sirakh et Ngoundiane. Ibrahima Khalil Diagne, secrétaire général de l’EDEN, dénonce les falsifications constatées au niveau de l’état civil et juge catastrophique cette situation. Il déplore également le fait que des élèves du cours moyen ne puissent passer leurs examens et concours de fin d’année, faute de pièce d’Etat civil. L’ignorance et l’analphabétisme des parents font que souvent les enfants ne sont pas déclarés à la naissance, d’où la nécessité d’une vaste campagne de sensibilisation auprès des femmes pour encourager l’accouchement dans une structure de santé, ce qui facilite l’obtention d’un certificat d’accouchement et un certificat de déclaration de naissance. M. Makheyti Ndiaye, venu représenter le président du Tribunal, a fait remarquer que les responsabilités sont partagés dans ce domaine entre les parents et les autorités en charge de l’état civil. Il a lancé un appel solennel pour une mobilisation de toutes les parties prenantes pour encourager l’enregistrement des enfants sur les registres de naissance dans les délais, particulièrement en milieu rural. L’atelier a été clôturé par une remise d’importants lots de matériels composés de 100 registres de naissance, 3500 imprimés de bulletins et extraits de naissance et 200 cahiers, aux communes de Ndièyène sirakh et Ngoundiane.462

thiesinfohalf

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

appli

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…