Les victimes du 11 Septembre 2001 PEUVENT officiellement POURSUIVRE

Les victimes du 11 Septembre 2001 PEUVENT officiellement POURSUIVRE

Tout comme le Sénat américain, la Chambre des représentants, chambre basse du Congrès des Etats-Unis, a voté mercredi à une large majorité pour passer outre un veto de Barack Obama, que le président avait mis contre une loi autorisant les victimes du 11-Septembre à poursuivre l’Arabie saoudite, une première depuis son arrivée au pouvoir en 2008.

La Chambre a voté à une majorité écrasante pour contrer le veto d’Obama sur la loi «Justice contre ceux qui soutiennent le terrorisme» [Justice Against Sponsors of Terrorism Act (Jasta)], qui permet aux familles des victimes de l’attentat du 11 septembre de poursuivre le gouvernement saoudien en justice pour son implication présumée dans les attentats. La Chambre s’est prononcée à une large majorité contre le véto d’Obama, avec 348 voix pour. 77 députés ont voté contre. Plus tôt mercredi, le Sénat a voté à 97 contre 1 pour passer outre le veto.

Maintenant que les deux (2) chambres du Congrès ont voté, le projet de loi devrait donner naissance à une véritable loi, ce qui en fait le premier veto présidentiel renversé de la présidence Obama. Le 9 septembre, la Chambre des représentants, chambre basse du Congrès des Etats-Unis, a voté une loi autorisant les familles des victimes des attentats du 11 septembre 2001 à réclamer en justice des dommages et intérêts à l’Arabie saoudite. Cependant, le président américain a bloqué cette loi en soulignant qu’elle « aurait un impact néfaste sur la sécurité nationale des États-Unis ». Son adoption placerait en effet le pays à un « niveau unique de menace » car elle donnerait la possibilité à d’autres pays de poursuivre Washington en justice, avait averti le porte-parole du président américain Josh Earnest.

Negoce

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…