août 17, 2017

Contact: 775312579 Email: redaction@thiesinfo.com

CÉLÉBRATION DE LA JOURNÉE OLYMPIQUE : Les sportif thiessois RALLUMENT la FLAMME

CÉLÉBRATION DE LA JOURNÉE OLYMPIQUE :  Les sportif thiessois RALLUMENT la FLAMME
Moments privilégiés des activités du comité national olympique et sportif sénégalais (Cnoss), commémorant la naissance du Comité international olympique (Cio) du 23 juin, la journée olympique a été organisé, ce dimanche 23 août, à Thiès.  Avec en toile de fond la promotion des valeurs qui fondent l’olympisme. En présence  du maire de la ville de Thiés, Talla Sylla et des membres du Cnoss, 19 disciplines s’étaient donné rendez-vous au Cneps de Thiés pour vulgariser l’esprit et les valeurs de l’olympisme.

A l’instar de tous les pays du monde, le Sénégal a retenu hier, dimanche 23 août, pour célébrer la «Journée olympique».  Célébrée théoriquement le 23 juin, qui correspond à l’anniversaire du Cio, cette manifestation s’est finalement tenue hier, dimanche 23 août, au Cneps de Thiés en présence du maire Talla Sylla et des membres du Cnoss.

Dix-neuf disciplines allant du taekwondo, au Gymnastique en passant par le judo, le cyclisme, le basket, étaient en démonstration. Mais au-delà de cet aspect, il s’agit surtout de rallumer la flamme de l’olympisme et de partager ses valeurs de sportivité, de fair-play qu’elle renferme. «Ce n’est pas une journée de compétition. C’est une journée de démonstration, d’animation pour vulgariser l’esprit olympique basé sur les valeurs. Il s’agit surtout d’être en phase avec ce qui disait Coubertin que l’essentiel est de participer», rappelle Ismaïla Diallo, président du comité régional olympique (Cros).Cette manifestation qui intervient dans un contexte de participation aux Jeux africains de Brazzaville est aussi une occasion pour les organisateurs de susciter une émulation chez les jeunes pratiquants  aux contacts des athlètes qui poursuivent leur préparation aux Cneps e directions des  Jeux africains de Brazzaville (4 au 19 septembre)

Pour Santy Agne, président du Cnoss, la journée de l’olympisme est également  un moment pour perpétuer la tradition olympique du Sénégal incarnée par feu le juge Kéba Mbaye, Lamine Diack, Youssou Ndiaye, ou encore le créateur et premier président du Cnoss sénégalais,  Amadou Barry. «Le Sénégal est assez fier d’avoir des hommes qui ont fait avancer l’olympisme. Nous nous devons de respecter la charte olympique dans toute sa dimension.

Marquer un anniversaire, mais aussi marquer un certain nombre de valeurs sur lesquelles reposent l’olympisme. Il s’agit de rappeler quelles sont les dimensions de l’olympisme », indique-t-il, avant d’ajouter :« C’est pourquoi, on s’intéresse au sport qui est la première dimension de l’olympisme. Les démonstrations, c’est pour montrer que le Sénégal enverra une délégation Sénégal. Cela  participe aussi à donner plus de visibilité aux  différentes disciplines qui prendront part aux Jeux africains ».

Source : Sudoline
thiesinfohalf

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

appli

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…