août 18, 2017

Contact: 775312579 Email: redaction@thiesinfo.com

Cet homme qui a PLANTÉ une FORÊT à lui seul

Pendant 37 ans, cet Indien a planté des arbres dans une île ravagée par les inondations et rongée par l’érosion. Autrefois la plus grande île fluviale du monde, Majuli, située sur le Brahmapoutre dans l’état indien de l’Assam, n’a pas pour autant pu résister à la force de Mère Nature: suite à l’érosion du littoral, l’île a perdu au fil du temps les deux-tiers de son territoire et s’est rétréci de 1.100 m2 aux actuels 352. Avec la diminution de sa superficie, sont disparus aussi la végétation et les animaux, qui n’avaient plus désormais rien à y manger.

Un jour de 1979, après une nouvelle inondation, l’adolescent Jadav Payeng, âgé alors de 16 ans, a découvert des reptiles sur la plage. Les amphibiens étaient morts, car il ne restait presque plus d’arbres dans l’île. C’est alors qu’il a compris que son île ne pourrait pas survivre sans aide humaine, et qu’il s’est mis à planter les 20 premières sautelles. Jadav Payeng a rejoint plus tard le programme public destiné à complanter d’arbres le terrain désert insulaire, mais depuis la fin du programme, l’Indien en a fait sa cause à lui tout seul.

Aujourd’hui, le territoire du parc qu’il a créé dépasse les 560 ha, ce qui est presque deux (2) fois plus grand que Central parc à New York. Baptisée « forêt Molai« , le parc est composé à moitié de bambou et sert d’habitat pour de nombreux animaux, dont des tigres du Bengale, des rhinocéros indiens, des cerfs, des singes et plusieurs espèces d’oiseaux.

thiesinfohalf

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

appli

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…