août 20, 2017

Contact: 775312579 Email: redaction@thiesinfo.com

CHARBON ET ACIER : L’Occident veut PRIVER Pékin de ses AVANTAGES compétitifs

L’Occident tente de réduire les segments de la Chine sur les marchés mondiaux du charbon et de l’acier. De son côté, Pékin s’active à la restructuration de ces industries afin d’améliorer sa compétitivité sur le marché.  Les Etats-Unis et l’UE essayent de faire pression sur la Chine en ce qui concerne la diminution de la production de charbon et d’acier. La Chine doit admettre que la restructuration de ces secteurs de son économie est au point mort. En particulier, le taux de déclin de la production de charbon est bien en deçà de l’objectif visé, avec seulement 38% de l’objectif annuel, selon le Comité chinois pour le développement et pour la réforme. En juillet, les autorités chinoises ont menacé de punir les dirigeants régionaux pour ne pas fermer les mines de charbon inutiles.

Le sommet du G-20 à Hangzhou pourrait démontrer à quel point l’Occident est capable de comprendre les nouvelles étapes de la Chine en matière de régulation de ses capacités dans l’industrie du charbon et de l’acier. Récemment, le commissaire européen à l’Economie et des Finances Pierre Moscovici a déclaré que la Commission européenne « continuera à tout mettre en œuvre pour parvenir à un accord global d’investissement avec la Chine » au sommet du G20, où, selon lui, l »investissement sera un des objets principaux des discussions.

L’Occident accuse les autorités chinoises de soutenir financièrement la production du charbon et de l’acier, ce qui permet aux entreprises chinoises de recourir au dumping sur les marchés mondiaux. La Chine rejette catégoriquement ces accusations. Selon Chen Fengying, chef du Centre d’études mondiales de l’Institut chinois des relations internationales contemporaines, la surcapacité est un problème très urgent qui existe non seulement en Chine mais partout dans le monde. « Dernièrement le monde entier est confronté au problème de la capacité excédentaire, cependant, la Chine est à la pointe. » Et d’ajouter: « On peut constater que la Chine, en éliminant ce problème, a déjà partiellement suspendu la production d’acier », a fait valoir M.Fengying.

thiesinfohalf

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

appli

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…