août 23, 2017

Contact: 775312579 Email: redaction@thiesinfo.com

CHEIKH AHMED SALOUM DIENG: UN ARTISAN INFATIGABLE DE LA SOCIETE HUMAINE VOULUE PAR DIEU

CHEIKH AHMED SALOUM DIENG: UN ARTISAN INFATIGABLE  DE LA SOCIETE HUMAINE VOULUE PAR DIEU
thies massage

[template id= »821″]

Cheikh Ahmed Saloum Dieng, president du mouvement citoyen  » Nouvelle Alliance Sénégalaise » : NAS, est en homme pluridimensionnel. La culture et la spiritualité constituent les deux jambes de sa station debout pour fortifier l’Islam à travers la Mouridya. Le Coran affiche  » Dieu assiste celui qui l’aide, et fortifie sa station « . Il semble que Dieu a fortifié les pas de Cheikh Ahmed, car il réussit à tout ce qu’il touche.
Le concours sous-régional sur le Coran est une illustration. Le Comité de pilotage don il est le président a, lors de sa 21e édition, rendu hommage au vénéré Serigne Abdoul Ahad Mbacké ibn Khadimou Rassoul, le parrain. Ce fut également l’occasion de rappeler aux jeunes les valeurs et les vertus religieuses sur lesquelles ils doivent s’appuyer pour vaincre les paradoxes de l’époque de Axirou Zaman, qui sont celles de la mondialisation: la pauvreté au coeur de l’abondance, l’ignorance et les maladies en plein essor des sciences et technologies, l’enclavement à coté du boom des nouvelle technologies d’information et de la communication. Cheikh Ahmed Saloum Dieng, membre permanent du Comité d’organisation du Magal, est également engagé dans la communication universitaire mouride pour la diffusion du contenu intellectuel de toute la vie et la pensée de Serigne Touba. A cet effet, il a le titre de Vice-Président chargé des Communications de ce Comité, une cellule stratégique pour constituer un incubateur crédible dans le rayonnement de la mouridya.
 » Le Sénégal, aime-t-il dire, est notre pays, son épanouissement interpelle toutes ses filles et tous ses fils ». Afin de contribuer au mouvement général de retour aux sources de l’Islam, il a mis sur pied le Forum de la Jeunesse musulmane du Sénégal, dont la 10e édition a compté la participation de plus de 30 organisations islamiques nationales et une délégation venue de le République Islamique de Mauritanie. Face au maelstrom de la violence sous toutes ses formes, le Forum a, entre autre résolution,  » appelé au dialogue des civilisations » afin de mieux réaliser l’humanité planétaire voulue par Dieu. Il a aussi « déclaré le rejet catégorique de la violence, du terrorisme et de l’extrémisme ».
En sa qualité de Coordinateur du Colloque Mondial sur le Soufisme organisé à la veille de chaque Magal, il a aussi marqué la ferveur de son engagement moral et intellectuel auprès des autorités de la mouridya. Pour cheikh Ahmed, la foi définit la norme d’une santé qui est à la merci d’un grand nombre de maladies, aujourd’hui. Un monde unipolaire dominé par la culture de la perdition et de l’itinérance, a forgé des réseaux qui ont rendu vulnérable cette foi. Et rien n’assure que le monde aille nécessairement vers plus de piété. Cheikh Ahmed Saloum est là pour rappeler aux jeunes que l’islam est l’unique détenteur de la fonction de protéger et de faire advenir le meilleur. Chaque instant de sa vie est investi dans la construction de ce Citoyen de  » Darou Salam », l’homme  » Calos Kagatos » dont les anciens ont rêvé et que Serigne Touba a réussi : un esprit sain dans un corps saint pour une société assainie.

appli

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…