septembre 25, 2017

Contact: 775312579 Email: redaction@thiesinfo.com
BBY THIES

Classement 2016 des PAYS africains selon L’ATTRACTIVITÉ de leur secteur MINIER (Fraser Institute)

Classement 2016 des PAYS africains selon L’ATTRACTIVITÉ de leur secteur MINIER (Fraser Institute)

L’attractivité du secteur minier africain pour les investisseurs étrangers s’est globalement améliorée en 2016. C’est ce que rapporte le nouveau sondage de Fraser Institute auprès des compagnies minières, qui place l’Afrique devant les régions de l’Océanie, l’Amérique latine et les Caraïbes, l’Asie et l’Argentine.

Concernant l’attractivité globale, en se basant à la fois sur la politique minière des pays et leur potentiel minier, la Côte d’Ivoire succède au Maroc en devenant le pays le mieux classé du continent (17e des 104 pays audités). Le pays dont le secteur minier (dominé par l’or) est en en plein essor, est suivi du Botswana (19e) et du Ghana (22e), même si concernant ce dernier, certains investisseurs déplorent l’instabilité politique ou encore le cadre légal. Seuls deux (2) pays africains se retrouvent dans les dix (10) dernières places du classement, en l’occurrence le Mozambique (95e) et le Zimbabwe (96e).

En prenant en compte les seuls critères de politique minière que sont le cadre légal, le régime de taxation, la qualité des infrastructures, etc., le Botswana demeure, comme en 2015, le plus attractif selon les investisseurs. Le pays se classe 12e, comparativement à sa place de 14e en 2015, suivie du Ghana (31e). Il faut souligner pour ce critère que les investisseurs étrangers ont un regard très critique sur ce qui se fait en matière de politique minière au Soudan du Sud, et au Zimbabwe classés respectivement et 97e et 102e. En 2015 déjà, les investisseurs voyaient d’un mauvais œil l’environnement minier du Zimbabwe, dominé par les problèmes de corruption, de saisie de biens privés et l’existence d’une compagnie d’Etat qui est propriétaire de 50% des ressources locales

Pour ce qui est du potentiel minier des pays, se basant principalement sur des critères géographiques et géologiques, la RD Congo est la première destination africaine pour les investisseurs étrangers. Le premier producteur de cuivre du continent occupe la 7e place mondiale, suivie de la Côte d’Ivoire (9e), la Zambie (27e) et du Mali (29e).

Le Fraser Institute réalise chaque année ce classement des pays du monde, en fonction de l’attractivité de leur secteur minier. Pour réaliser celui de 2016, il a analysé les réponses de 350 acteurs du secteur, à propos d’un questionnaire relatif à 15 facteurs qui influencent les décisions des compagnies à investir dans les pays. Au nombre de ces critères, on peut citer les réglementations mises en place par les gouvernements, le système légal, le régime de taxation, les infrastructures, la stabilité politique, les lois concernant le travail.

Classement des pays africains les plus attractifs selon le rapport de Fraser Institute

1-Côte d’Ivoire (17e à l’échelle mondiale)

2-Botswana (19e)

3-Ghana (22e)

4-RD Congo (29e)

5-Zambie (30e)

6-Erythrée (33e)

7-Mali (42e)

8-Burkina-Faso (48e)

9-Namibie (53e)

10-Tanzanie (64e)

11-Ethiopie (68e)

12-Ouganda (70e)

13-Afrique du Sud (74e)

14-Soudan du Sud (80e)

15-Kenya (86e)

16-Sierra Leone (87e)

17-Mozambique (95e)

18-Zimbabwe (96e)

thiesinfo.com avec Agence Ecofin

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

thies massage