BBY THIES

Commandant Birame Dieng, chef du service régional des eaux et forêts : Les cailcédrats de Thiès sont vieux et constituent une menace réelle…

Commandant Birame Dieng, chef du service régional des eaux et forêts : Les cailcédrats de Thiès sont vieux et constituent une menace réelle…

Entretien vidéo:
Le chef régional des eaux et forêts de Thiès a passé en revue les problèmes auxquels la région est confrontée dans le domaine de l’environnement. Le commandant Birame Dieng s’est confié à notre reporter : « Thiès est une région particulière. Nous avons une large bande des Niayes, une zone de cultures maraîchères très exploitée, des forêts classées au sous-sol très riche dans le plateau de Thiès qui s’étend de Diamniadio à Thiès, en passant par Bandia et Sindia. Aussi nous avons plusieurs industries extractives (la cimenterie Sococim, les ciments du Sahel, Dangote…). Il y a également des cours d’eau. Seulement, toute cette richesse est de nos jours menacée par l’érosion côtière qui engendre le rétrécissement de la zone arable de Toubab Dialaw à Joal, le déboisement et le déclassement des forêts qui ont pour conséquences, les inondations qui datent de 1975.

S’agissant de Thiès-ville, il faut dire que les cailcédrats sont vieux et constituent une sérieuse menace pour les populations. Ils devraient être remplacés. A tous ces problèmes, nous tentons de trouver des solutions, mais non sans difficultés. Il faut poursuivre la protection des Niayes en renforçant la bande de filaos, Continuer la politique de régénération des forêts, mais aussi sensibiliser les populations et vulgariser le code forestier. Il est vrai que la gestion de l’environnement est une compétence transférée, mais les collectivités ne semblent pas être bien préparées dans ce domaine, encore que les moyens humains, financiers et logistiques font défaut à leur niveau ».

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

thies massage