Comment un espion cubain a fait un enfant à sa femme depuis sa prison aux Etats-Unis

Comment un espion cubain a fait un enfant à sa femme depuis sa prison aux Etats-Unis
Negoce

CNN révèle lundi que, dans le cadre des négociations avec Cuba, Washington a autorisé ce prisonnier à avoir recours à l’insémination artificielle.

Par quel miracle un espion cubain libéré par les Etats-Unis a-t-il pu retrouver sa femme enceinte de son enfant ? CNN révèle, lundi 22 décembre, que, dans le cadre des négociations entre Cuba et les Etats-Unis, qui ont permis un rapprochement entre les deux pays, Washington a accédé à la requête un peu particulière de ce prisonnier cubain : avoir recours à l’insémination artificielle.

Gerardo Hernandez fait partie des trois prisonniers dont le président cubain Raul Castro a annoncé la libération, le 17 décembre, alors qu’ils avaient été arrêtés en 1998 aux Etats-Unis et condamnés en 2001 à de lourdes peines de prison pour espionnage. Les Cubains ont eu la surprise de découvrir, sur les images de son arrivée à l’aéroport de la Havane, que l’épouse de Gerardo Hernandez, qui n’avait pas vu son mari depuis plus de quinze ans, était enceinte.

Un aveu pour mettre fin aux rumeurs

Selon CNN, de nombreuses rumeurs circulaient sur la paternité de l’enfant, mais aussi sur une éventuelle visite conjugale que Cuba aurait organisée clandestinement, au nez et à la barbe des autorités américaines. Mais, selon deux sources gouvernementales cubaines, au cours des négociations, le sperme de Hernandez a pu être collecté et rapatrié à Cuba, pour que son épouse bénéficie d’une insémination artificielle.

« Nous pouvons confirmer que les Etats-Unis ont facilité la requête de Mme Hernandez d’avoir un bébé avec son mari », a affirmé le ministère de la Justice américainEn échange, Alan Gross, le prisonnier américain libéré par Cuba mercredi dans le cadre des négociations, a pu bénéficier de meilleures conditions de détention. Une révélation qui ne ravira pas la communauté cubaine aux Etats-Unis, déjà furieuse de cette libération.

Pas de quoi gâcher le bonheur de Gerardo Hernandez, qui a annoncé que sa petite fille devrait naître dans deux semaines et qu’elle s’appellera Germa.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…