août 22, 2017

Contact: 775312579 Email: redaction@thiesinfo.com

Commune de Notto Diobass : un budget de 156.060.000 FCFA voté à l’unanimité

Commune de Notto Diobass : un budget de 156.060.000 FCFA voté à l’unanimité

La sérénité a prévalu ce jeudi 5 janvier 2017 lors du vote du budget de la municipalité de Notto DIOBASS. Les conseillers ont voté à l’unanimité ce dit budget qui a été arrêté à la somme de 156.060.000 FCFA. Aussi, toute la satisfaction du maire Alioune SARR par ailleurs ministre du commerce qui fixe ses ambitions : « Cette année, nous allons miser sur les taxes pour élargir notre assiette fiscale conformément à la loi portant code général des collectivités locales. Nous tenons à signaler que la nature des taxes et des taux proposés feront l’objet d’études minutieuses qui tiennent compte, d’une part, des particularités de Notto et, d’autre part, des possibilités financières de nos populations. Nous allons à ce titre interpeller les exploitants agricoles de la zone ainsi que les fermiers ».

En outre, il précise qu’il y a beaucoup d’avancées significatives en matière d’infrastructures les travaux de la maternité et un logement pour la sage femme qui sont cours d’exécution». L’édile de la commune s’est prononcé sur l’électrification de certains villages de Notto qui jusque là étaient dans le noir. « Ils étaient avec Wade et Idy pendant qu’ils étaient encore tout puissants mais ils n’ont rien réalisé. » S’agissant du volet sportif, il soutient : « Aujourd’hui nous avons réalisé l’un de nos rêves sportifs, car nous avons un club, l’Union sportive de Diobass, dans le championnat régional et j’en suis le président. S’y ajoute que nous aurons un complexe sportif de type standard qui répond aux normes internationales. »

Cependant et réagissant à certaines interpellations relatives aux demandes de parcelles, Alioune Sarr de faire savoir qu’il accepte de signer les délibérations pour les parcelles à usage d’habitation mais pas pour des fermiers ou des exploitants véreux qui ne se soucient que de leurs intérêts personnels. Toutefois précise-t-il, « s’il y a des partenaires qui sont prêts à s’installer, nous sommes prêts à leur accorder des terres mais en toute intelligence avec les populations, les chefs de village et acteurs de développement ». A titre d’exemple, il cite le domaine agricole communautaire qui sera logé dans les sites de Hanène et de Mbousnakh qui polarisent plus de 17 villages. Nous allons, pour un coût de 600 millions de francs Cfa, démarrer les travaux pour les pistes qui vont désenclaver les villages éloignés du chef lieu de la commune. Ainsi et pour toutes ces raisons, le maire a demandé aux populations de garder leurs terres. Surtout que, si elles les vendent à vil prix, elles vont le regretter dans plus tard avec toutes ces infrastructures qui vont émerger à l’instar l’aéroport de Diass, l’autoroute Ila Touba et le domaine agricole qui va bientôt voir le jour. »

thiesinfohalf

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

appli

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…