dimanche , septembre 23 2018
Accueil / Economie / COMPAGNIES : A Washington, AFRICA PETROLEUM s’engage dans une procédure ARBITRALE contre le gouvernement sénégalais

COMPAGNIES : A Washington, AFRICA PETROLEUM s’engage dans une procédure ARBITRALE contre le gouvernement sénégalais

Lundi, la société pétrolière Africa Petroleum Corporation (APC), a déclaré qu’elle vient de déposer un recours en arbitrage contre le gouvernement sénégalais dans l’affaire de l’annulation de ses contrats de partage de production Sénégal Offshore Sud Profond (SOSP) et Rufisque Offshore Profond (ROP). Ceci, devant le Centre international pour le règlement des différends relatifs aux investissements (CIRDI) basé à Washington. Les deux (2) licences ont été transférées par le gouvernement sénégalais à Total en mai 2017. A l’époque, Dakar a souligné qu’il ne comptait attirer dans ses eaux que des grandes compagnies du secteur, pour cela il modifierait les politiques en amont, relatifs aux contrats de partage de production.

Par ailleurs, APC dit prendre note des informations selon lesquelles Total a réalisé une importante acquisition sismique sur le bloc ROP et envisage de forer un puits en 2019. Néanmoins, la société affirme qu’elle continuera à exercer ses droits sur le bloc. APC détenait 90% d’intérêts dans les deux (2) blocs sénégalais. D’autre part, APC qui est cotée à Oslo, a fait savoir que la procédure arbitrale qu’elle avait initiée pour protéger ses intérêts en Gambie, notamment sur les blocs A1 et A4 se poursuivent normalement. Pour rappel, en août 2017, le gouvernement gambien a donné l’ordre à la société de quitter l’offshore car n’ayant pas respecté ses engagements de travail. APC contrôlait 100% de parts sur les blocs gambiens.

thiesinfo.com avec Agence Ecofin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…