Conseil départemental de Thiès : Un budget de 332 .010.966 de FCFA approuvé

Conseil départemental de Thiès : Un budget de 332 .010.966 de  FCFA  approuvé

Conseil départemental de Thiès : Un budget de 332 .010.966 de FCFA approuvé, , Ce 17 décembre 2016, le Conseil départemental de Thiès a procédé au, vote du budget pour l’exercice 2017. Une session présidée par son, vice-président Yancoba DIATTARA. Un budget de 332 .010.966 de CFA a été approuvé par les conseillers de la majorité. La séance a été l’occasion pour M. DIATTARA de demander à l’Etat du Sénégalais de verser les dus en ce qui concerne les taxes minières pour leur permettre de réaliser les programmes du Conseil départemental dans les secteurs de l’éducation, de la santé, entre , autres., , Une enveloppe de 58 millions de FCFA, est prévue, pour intervenir dans les lycées de Thiénaba,, Fahu et Mgr François Xavier NDIONE, dans les CEM de Touba Toul et Tassette. , « Pour la santé, nous prévoyons d’intervenir à l’hôpital régional de Thiés pour un montant de 10 millions de FCFA et dans, des structures sanitaires du département pour le même montant. Cette, année encore, nos partenaires de la région Toscan d’Italie, continuent leurs interventions à l’hôpital régional de Thiès et dans, les postes de santé du département. C’est pour quoi une dotation de, 10 millions de FCFA est budgétisée comme contrepartie », a déclaré le vice président du Conseil départemental de Thiès.

Yancoba DIATTARA a ajouté que le sport est bien pris en compte dans les prévisions du Conseil départemental. Interpellé sur les sessions qui ne se tiennent pas comme dit dans les, textes, il répond : « C’est très normal parce que nous n’avons pas de moyens, et la loi nous demande de payer les indemnités qui s’élèvent à 50.000 FCFA par conseiller, Ce qui fait que chaque session nous coûte, 5 millions de FCFA. Alors résolument nous avons décidé de les tenir quant, il y a un fond disponible sinon les conseillers de Benno Book Yaakaar, vont organiser des points de presse pour demander leur dû comme ils, ont l’habitude mais nous sommes là pour les populations alors nous, allons recouvrer les taxes sur les domaines maritimes et d’autres, entreprises pour avoir des fonds supplémentaires car ce que l’Etat nous donne ne nous suffit pas et c’est insignifiant ».

RAPPORT DE PRÉSENTATION DU PROJET DE BUDGET 2017

——————-

Le projet de budget de l’année 2017 que j’ai l’honneur de vous présenter, s’équilibre en recettes et en dépenses à la somme globale de trois cent trente deux millions dix mille neuf cent soixante six (332.010.966) F CFA dont deux cent douze millions dix mille neuf cent soixante six (212.010.966) F CFA en section fonctionnement et cent vingt millions (120.000.000) F CFA en section investissement, contre une somme globale de quatre cent douze millions (412.000.000) F CFA dont deux cent soixante deux millions (262.000.000) F CFA en section fonctionnement et cent cinquante millions (150.000.000) F CFA en section investissement en 2016, soit une baisse globale de soixante dix neuf millions neuf cent quatre vingt neuf mille trente quatre (79.989.034) F CFA en valeur absolue et 19,41 % en valeur relative. Compte tenu du fait que nos principales recettes sont constituées du fonds de dotation et du fonds de concours, nous avons pris l’option de nous baser sur les dotations des deux dernières années afin de faire des prévisions réalistes.

I. LES RECETTES
Les recettes prévisionnelles du Département pour l’exercice budgétaire 2017 sont estimées à la somme globale de trois cent trente deux millions dix mille neuf cent soixante six (332.010.966) F CFA et sont réparties comme suit :
A. les recettes de fonctionnement
Les recettes s’élèvent à deux cent douze millions dix mille neuf cent soixante six(212.010.966) F CFA contre deux cent soixante deux millions (262.000.000) F CFA en 2016 soit une baisse de quarante neuf millions neuf cent quatre vingt neuf mille trente quatre (49.989.034) F CFA en valeur absolue et 19,08% en valeur relative. Elles sont constituées :
– du fonds de dotation de l’Etat: cent cinquante millions (150 000 000) F CFA ;
– des recettes imprévues : soixante deux millions dix mille neuf cent soixante six (62.010.966) FCFA. Ces recettes doivent provenir de la location de la salle des délibérations, de la gestion des espaces du stadium Lat Dior et des redevances du Domaine Public Maritime et du Fonds Minier.
B. les recettes d’investissement
Elles s’élèvent à cent vingt millions (120.000.000) F CFA contre cent cinquante millions(150.000.000) F CFA en 2016, soit une baisse de trente millions (30.000.000) F CFA en valeur absolue et 20% en valeur relative. Elles sont constituées :
– du fonds de concours de l’Etat: quatre vingt millions (80.000.000) F CFA;

– d’autres fonds de concours : quarante millions (40.000.000) F CFA. Il s’agit d’unfinancement attendu du Programme national de développement local (PNDL ).

II. LES DEPENSES
Les dépenses prévisionnelles du Département pour 2017 sont estimées à la somme globale de trois cent trente deux millions dix mille neuf cent soixante six (332.010.966) F CFA, et sont réparties comme suit :
A. les dépenses de fonctionnement
D’un montant de deux cent douze millions dix mille neuf cent soixante six (212.010.966) F CFA contre deux cent soixante deux millions (262.000.000) F CFA en 2016 soit une baisse de quarante neuf millions neuf cent quatre vingt neuf mille trente quatre (49.989.034) F CFA en valeur absolue et 19,08% en valeur relative, les dépenses de fonctionnement sont principalement composées des dépenses suivantes:
– de la masse salariale (personnel permanent en service et à recruter éventuellement) qui est de quatre-vingt-quatre millions (84. 000.000) FCFA ;
– des indemnités des membres du bureau qui s’élèvent à vingt deux millions septcent soixante dix huit mille cent quatre vingt seize (22.778.196) F CFA,
– des indemnités de session et de déplacement des conseillers départementaux estimées à vingt neuf millions neuf cent vingt cinq mille (29.925.000) F CFA ;
– de certaines rubriques liées aux réceptions publiques qui sont renforcées en vue de la préparation du forum du partenariat qui devrait réunir à Thies, tous les partenaires institutionnels au mois de mars prochain sur nos grands projets structurants ;
– de dix sept millions (17.000.000)F CFA pour le paiement des factures échues de la Senelec qui a envoyé un bon de coupure la semaine dernière ;
– de charges diverses pour un montant de quatorze millions huit cent mille (14.800.000) F CFA. Elles sont constituées principalement, des factures échues, de la SONATEL, du service de sécurité CADIORACTION de l’ex-Conseil Régional et du Conseil Départemental.
Le faible taux de recouvrement des prévisions de recettes des gestions 2015 et 2016 n’a pas permis de solder ces montants.

A. les dépenses d’investissement

Le budget d’investissement pour l’année budgétaire 2017 s’élève à la somme de cent vingt millions (120.000.000)FCFA, contre cent cinquante millions (150.000.000) F CFA en 2016, soit une baisse de trente millions (30.000.000) F CFA en valeur absolue et 20% en valeur relative.
Il est prévu un fonds de concours de l’Etat de quatre vingt millions (80.000.000) F CFA et on attend du PNDL un appui d’un montant de quarante millions (40.000.000) F CFA.
Sur la base des orientations du bureau et lors du débat d’orientation budgétaire, le service 701 est doté de dix millions (10.000.000) F CFA dont cinq millions(5.000.000)F CFA affectés à l’aménagement de l’hôtel de département et cinq millions(5.000.000)F CFA pour l’acquisition de mobiliers et matériels administratifs.
Dans le domaine de l’éducation, une dotation de cinquante huit millions (58.000.000) F CFA est prévue afin d’intervenir dans les établissements suivants :
Lycée Thiénaba
Lycée Fahu
CEM de Touba Toul / lycee
CEM de Tassette
Tables bancs
Lycée technique de Thies:
Dans le domaine de la santé, nous prévoyons d’intervenir à l’hôpital régional de Thies pour un montant de dix millions (10.000.000) F CFA et dans des structures sanitaires du département pour le même montant.
Cette année encore, nos partenaires italiens de la région Toscane continuent leurs interventions à l’hôpital régional et dans des postes de santé du département. C’est pourquoi, une dotation de dixmillions (10.000.000) F CFA est budgétisée comme contrepartie.
Dans le domaine de la jeunesse et des sports, il est prévu la réhabilitation du stade de Khombole pour un montant de douze millions (12.000.000) F CFA.

Pour les études générales à commanditer, afin de disposer davantage de données et de connaissances utiles à nos travaux et qui ne sont pas disponibles dans les études en place, dix millions (10 000 000) F CFA sont prévus.

Telle est, Mesdames les conseillères, Messieurs les conseillers, l’économie du présent projet de budget soumis à votre examen et qui s’équilibre en recettes et en dépenses à la somme globale de trois cent trente deux millions dix mille neuf cent soixante six (332.010.966) F CFA dont deux cent douze millions dix mille neuf cent soixante six (212.010.966) F CFA en section fonctionnement et cent vingt millions (120.000.000) F CFA en section investissement.

LE PRESIDENT

Negoce

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…