BBY THIES

Contribution de L’Alliance Patriotique Diambar pour la République par Ablaye Fall Mao

PATRIOTES EN VERITE!

Contribution de L’Alliance Patriotique Diambar pour la République par Ablaye Fall Mao

Le respect des faits à un double rôle : Les législateurs faites des lois justes, les magistrats, faites-les religieusement exécuter.

Le nombre des inscrits sur le fichier électoral doit être illimité. Etes-vous totalement persuadé que le bonheur de nos peuples nécessite que chaque adulte sain d’esprit et libre de toute poursuite judiciaire devrait pouvoir participer aux élections législatives de 2017.

Pour remplir notre mission, il faut faire précisément tout le contraire de ce qui a existé avant nous à L’assemblée nationale. Jusqu’ici l’art de gouverner n’a été que l’art de dépouiller et d’asservir le grand nombre au profit du petit nombre. L’assemblée nationale est le moyen de séduire le pouvoir en système d’inégalité. Les députés ont très bien fait leur métier : c’est à nous maintenant de faire le nôtre, c’est-à-dire de rendre les peuples heureux et libres par les lois.

Donner à l’assemblée nationale la force nécessaire pour que les citoyens respectent toujours les droits et de faire en sorte que le gouvernement ne puisse jamais les violer lui-même, voila l’avis de l’APDR-les patriotes. Et c’est cette double problématique que les honorables députés doivent chercher à résoudre.

La première nous parait très facile. Quant-à la seconde, on serait tenté de la regarder comme insoluble, si on ne consulte que les événements passés et présents, sans remonter à leurs causes.

L’APDR a beaucoup entendu parler d’anarchie depuis qu’elle est née à la deuxième alternance en 2012 ; mais, affirme que ce n’est point l’anarchie qui est la maladie des corps politiques, mais le despotisme. Qu’est-ce que l’anarchie, si ce n’est la tyrannie qui fait descendre du trône de la loi, pour y placer des hommes ?

Jamais les maux de la société ne viennent du peuple mais du pouvoir. Comment n’en serait-il pas ainsi ? L’intérêt du peuple, c’est le bien du peuple; l’intérêt de l’homme en place est un intérêt privé. Pour être bon, le peuple n’a besoin que de se préférer lui-même à ce qui n’est pas lui; pour être bon, il faut que le représentant du peuple s’immole lui-même au peuple.

L’APDR a déjà indiqué les raisons ; l’ambition, la force et la perfidie ont été les législateurs du Sénégal. Ils ont asservi jusqu’à la raison humaine en la dépravant et l’ont rendue complice de la misère de l’homme. Le despotisme a produit la corruption des mœurs, et la corruption des mœurs a soutenu le despotisme. Dans cet état de choses, c’est à qui vendra son âme au plus fort pour légitimer l’injustice et diviniser la tyrannie.

Alors la raison n’est plus que folie ; l’égalité, anarchie ; la liberté, désordre ; la nature, chimère ; le souvenir des droits des peuples. Alors, on a des bastilles et des échafauds pour la vertu, des palais pour la débauche, des places sur une estrade de la canaille ; mais point de peuple et point d’hommes.

Mais ne nous étonnons pas trop de tant d’injustices. Au sortir d’une si profonde corruption, comment pouvaient-ils respecter le peuple, chérir l’égalité, croire à la vertu ? Nous malheureux ! Nous élevons le temple de la liberté avec des mains encore flétries des fers de la servitude ! Qu’était notre ancienne éducation, sinon une leçon continuelle d’égoïsme et de sotte vanité ?

Qu’importe que la loi rendue un hommage hypocrite à l’égalité des droits, si la plus impérieuse de toutes les lois, la nécessité, force la patrie la plus saine et la force publique est en contradiction avec la volonté générale dans deux cas : ou lorsque la loi n’est pas la volonté générale ; ou lorsque le pouvoir l’emploie pour violer la loi.

Telle est l’horrible anarchie que les tyrans ont établie de tout temps, sous le nom de tranquillité, d’ordre public, de législation et de pouvoir : tout leur art est d’isoler et de comprimer chaque citoyen par la force, pour les asservir tous à leur odieux caprices qu’ils décorent du nom de lois.

Les législateurs faites des lois justes, les magistrats, faites-les religieusement exécuter : que ce soit là toute notre politique, et nous donnerons aux sénégalais un spectacle inconnu, celui d’un grand peuple libre et vertueux. « Chérir l’égalité, croire à la vertu».

« La république d’Abord »

Abdoulaye FALL MAO

PDT de l’APDR-les patriotes

Tel : 77 655 56 73/70 947 74 90

E-mail : aspanthere@gmail.com

Negoce

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…