BBY THIES

Contribution: Et si les Thiessois tournaient le dos aux politiciens?

La capitale du rail vit actuellement un foisonnement de formation de mouvements et d’associations, d’hommes et de femmes, sans doute découragés de la politique et de promesses non tenus, de projets non réalisés, longtemps tenus pas des politiciens « trompeurs » en quête de militants.

Contribution: Et si les Thiessois tournaient le dos aux politiciens?

Aujourd’hui regroupés au sein des réseaux sociaux, facebook, watshapp…On compte parmi ces groupes les plus connus: T’es de Thies, le groupe facebook Thiessois apolitique qui veut fédérer tous les jeunes de la capitale du rail, qui compte plus de Vingt quatre mille membres, le groupe Thiessois Thiessoises qui compte 10082 membres et qui organise même souvent des rencontres dans certaines places publiques de la place, le groupe Wathsapp Wer werlé qui a entamé son programme sur la toile avec des activités ayant trait à la santé: Don de sang, activités dans les hôpitaux, soutien aux malades…sans oublier Thies Solidarité qui en relation avec Thiesinfo a déjà permis de venir en aide à plusieurs cas sociaux de la cité du rail, sans oublier tous ces groupes, d’anciens élèves d’écoles, d’habitants de quartier comme les riverains de l’avenue Caen qui viennent à leur tour de mettre en place leur page facebook où l’on retrouve des hommes, des femmes et des enfants du dit quartier qui ont inclus le nettoyage de la place Mamadou Dia dans le calendrier de leurs activités…Le dernier né parmi ces associations à caractère social est le cadre des Thiessois dont les activités ont été lancées la semaine dernière: Même si ce cadre a fait appel aux politiciens de toute obédience confondue, l’instigateur de ce groupe a déclaré son ambition de reléguer ces derniers au rang de « simples Thiessois ».

Dès lors, l’on s’en rend compte que de plus en plus, les Thiessois conscients des opportunités que leurs offrent les réseaux sociaux et les nouvelles technologies, ont la ferme volonté de tourner le dos à l’époque « Mbaye Diouf » et « Mbaye Thiep », ces citoyens modernes, comptent se regrouper à travers les réseaux sociaux pour faire valoir leurs pensées et leurs forces pour changer leur quotidien. Pendant ce temps, les politiciens de la capitale du rail se lancent des invectives, ils ont choisi la salle de délibération de la mairie de Thies pour bloquer le budget et s’insulter de père et de mère. Seuls les politiciens avisés, ceux qui se sont donnés la vocation de contribuer au développement de la cité pensent que ces groupes sociaux formés et ces groupements constitués représentent la nouvelle cible à soutenir, la nouvelle vague à encadrer.

Negoce

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…