Contribution Moustapha Diaw: Porte parole de l’Union Communale PS de Thies.

Contribution Moustapha Diaw: Porte parole de l’Union Communale PS de Thies.

Nous devons encourager le Président Macky Sall à mieux respecter nos institutions et en premier lieu notre constitution.
C’est pour cela, je ne supporte pas l’idée d’une réduction du mandat actuel. Ce sera une violation flagrante de la constitution. C’est encore une manifestation de l’hypocrisie des barrons de la vie politique sénégalaise.
Une promesse électorale vaut elle plus qu’une autre? Ma réponse est non. Pourquoi aucun média, aucun homme politique s’est levé pour le respect entre autres promesses électorales, du nombre maximum de ministres à 25? En premier lieu mon Parti. Le respect de cette promesse ne violait pas notre constitution et pourtant personne n’a exigé son respect. Les hommes politiques attendaient leur part du gâteau. Au second tour des élections précédentes, n’étaient ils pas tous derrière le Candidat Macky Sall quand il promettait des époux aux électrices célibataires. Laissez moi rire. C’était une promesse électorale comme celle de la réduction du mandat. Et nos sœurs attendent toujours.
Soyons sérieux la parole du Président Macky Sall n’est en rien supérieure à notre constitution; encore moins une promesse électorale.
L’honnêteté morale et intellectuelle ne devrait pas être une vertu exceptionnelle en politique. l’histoire d’un référendum est une arnaque politicienne pour légitimer une position. Les sénégalais savent qu’ils ont élu un Président pour 7 ans et non pour 5. Tout le monde sait qu’ils voteront non à la réduction.
Je ne défends pas Macky Sall, mais prenons le sens inverse de ce qui a occasionné cette polémique. Pensez vous qu’entre les deux tours de 2012, que Abdoulaye Wade pourrait gagner les élections si Macky Sall faisait l’erreur de promettre d’augmenter son mandat de 7 à 10 ans? Tout le monde voterait contre Abdoulaye Wade mais personne ne cautionnera après la victoire une augmentation du mandat. Arrêtons l’hypocrisie et travaillons pour le développement ( pour ne pas émergence) de pays.
Les milliards qui seront utilisés pour l’organisation de ce référendum pourrait servir à équiper un hôpital. Cela éviterait aux plus nantis d’entre nous (les politiciens) de venir en France pour soigner une carie dentaire aux frais des contribuables sénégalais
Je propose le respect scrupuleux de la constitution. N’en déplaise à certains camarades de mon Parti socialiste du Sénégal – Officiel

Negoce

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…