août 21, 2017

Contact: 775312579 Email: redaction@thiesinfo.com

Contribution: POLITIQUE : Macky Sall, le bras séculaire pour venger Idy ?

Contribution: POLITIQUE : Macky Sall, le bras séculaire pour venger Idy ?

La grande odyssée de la famille wadienne est en train de connaître un cours spectaculaire. Les choses nébuleuses en apparence deviennent claires, des évènements et détails jugés extravagants, sensationnels prennent une importance insoupçonnée. Les péripéties du casting des hommes de Me Wade pour réaliser ses rêves pour le Sénégal, ont conduit à la réalité d’un triangle mystique qui domine l’évènement et écrit l’histoire : Wade/Idy/Macky.

En politique, chaque leader ambitieux rêve d’une large majorité d’inconditionnels, de militants dont la confiance soit absolue. Si le collaborateur choisi n’est pas inconditionnel, s’il a tendance à discuter les motivations plutôt qu’à obéir aux instructions, il détruit tout. Ainsi l’inconditionnel doit aliéner sa liberté. Pour avoir refuser ce schéma machiavélien, Idrissa Seck a subi les foudres du chef suprême, oracle auto-proclamé de la cosmologie libérale. Abdoulaye Wade, arguant de la mal gouvernance par Idy des chantiers de Thiès, a jeté ce dernier comme un chiffon souillé. Les thiessois se souviennent de la colère de Wade qui, de retour de Touba s’était arrêté pour inspecter de visu l’état des travaux. Ses attitudes et gestes enseignaient sur son état d’esprit : la suite on la connaît.

Dépouillé de ses fonctions, jeté en prison, Mara a de longs mois durant souffert dans son âme et sa chair les humiliations de Wade et son régime sous la houlette exécutive de Macky Sall, alors ministre de l’Intérieur. Ils se sont légués pour invectiver Idrissa Seck, le traiter de charlatan et compromettre son destin politique. Depuis quelques temps, on entend, on voit et on lit toute une série de manifestations de paroles, de prises de position dans toutes les sphères de la société, d’affirmation, de slogans inquiétants sur la personne de l’actuel chef de l’Etat ex-bras armé de Abdoulaye Wade.

Notre cosmogonie bantoue affirme que Dieu s’incarne dans l’homme pour agir. Aujourd’hui, banni par Macky Sall, embastillé par son régime, Karim Wade, fils de Abdoulaye Wade traverse une expérience pire que celle de Mars. L’acharnement contre son fils, à travers une cour controversée dans le monde judiciaire et sans preuves matérielles tangibles n’est pas le fait du hasard.

Les jours et nuits que vivent en ce moment le Pape du Sopi par suite au nouveau cours pris par les évènements que lui-même a orchestré avec dextérité, ne sont pas non le fait du fortuit. La dynamique générale des bagarres politiques, de l’excitation maladive des leaders ne fait qu’exacerber la ligne de bipartition Macky/Wade. C’est dans cette direction qu’il convient d’apporter les éléments d’une sagesse à l’échelle humaine.

Et si Macky ne faisait que faire payer à Abdoulaye Wade, le maître du jeu, la dette de Idy?

Zoze

thiesinfohalf

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

appli

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…