BBY THIES

CONTRIBUTION : Pour la CPE- GREVE TAXAWU SENEGAL une remise en cause d’un si précieux accord serait une déception intolérable pour le peuple sénégalais !

CONTRIBUTION : Pour la CPE- GREVE TAXAWU SENEGAL une remise en cause d’un si précieux accord serait une déception intolérable pour le peuple sénégalais !
Negoce

[template id= »821″]

 

C’est de justesse qu’un accord est intervenu, tard dans la soirée de ce jeudi 30 avril, entre l’Etat et le Grand Cadre des syndicats d’enseignants. Les acteurs de ces «négociations de la dernière chance» étaient fondés d’être arrivés au bout de leurs peines, tant des efforts appréciables avaient été consentis, aussi bien par le pouvoir public que par les mandataires des travailleurs, au terme d’un marathon de plusieurs semaines, ayant permis de parvenir à des consensus sur 33 des 34 points, que comptait initialement la plateforme revendicative.

Mais voilà que l’opinion, en ce jour hautement symbolique du 1er Mai, apprend avec dépit que la levée du mot d’ordre de grève, annoncée par les dirigeants syndicaux après la signature d’un protocole d’accord avec la Primature, a été «remise en cause par la base», au grand dam des parents d’élèves. Mais surtout des apprenants eux-mêmes, qui n’ont eu de cesse de crier leur détresse, face à cette crise scolaire qui perdure. Tant il est vrai qu’une large frange des élèves est en train de subir une injustice criarde, en étant gravement défavorisée par rapport à leurs collègues des écoles privées, qui eux peuvent ne nourrir aucune crainte quant au suivi de leurs programmes, qui ne souffriront pas du retard qui handicapera inévitablement ceux du public, au moment des épreuves de fin d’année scolaire.

La CPE-TAXAWU SENEGAL exhorte les parties prenantes à un sursaut patriotique pour sauver l’Ecole sénégalaise. Et c’est toujours dans l’ordre du possible, quand on sait que seules 200 heures ont été globalement perdues, sur les 900 que compte le quantum horaire. Ce serait également rendre bonne justice à ces milliers de pères et mères de familles, dont les investissements, en terme de fournitures scolaires et de mensualités scolaires n’auront pas été vains.

La CPE-TAXAWU SENEGAL adresse ses vives félicitations aux acteurs de cette rencontre bipartite, pour tout le chemin parcouru, et les invite à consentir de salutaires concessions, afin chacun puisse, à l’heure du bilan, se glorifier d’avoir apporté sa pierre d’apaisement à la sauvegarde de l’année scolaire, en offrant à tous les enfants une chance égale pour se libérer de leurs légitimes angoisses et terminer l’année académique à date échue, après de si louables d’efforts.

Enfin la CPE-TAXAWU SENEGAL tient à souligner que l’écrasante majorité du peuple sénégalais a salué l’accord, intervenu entre l’Etat sénégalais et le Grand Cadre des syndicats de l’Enseignement, pour la levée du mot d’ordre de grève. Et qu’une remise en cause d’un si précieux accord serait une déception intolérable pour le peuple sénégalais ?

Dakar, le 29 Avril 2015

Pour la Conférence des Leaders

Le Coordonnateur

Me Ousmane Séye

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…