août 21, 2017

Contact: 775312579 Email: redaction@thiesinfo.com

Contribution: UN FESTIVAL CULTUREL SUR FOND DE POLEMIQUE, DE DISCORDE ET D’EXCLUSION.

En assistant à la mise en place du comité d’organisation dudit festival(sans y être convié),je ne pensais pas que de nos jours certaines personnes se croiraient toujours supérieures à leurs pairs parce que tout simplement elles sont porteuses d’une quelconque initiative. Les membres du comitè d’initiative de ce festival (pour ne pas citer son coordinateur),nous ont présenté une liste kilométrique de commissions et sous commissions ,désignant ainsi un certain comité d organisation, narguant qu’il(le porteur d initiative),avait suffisamment d expérience et qu’ il était plus apte que quiconque pour faire le choix sur la personne indiquée. Malgré mon refus de valider une telle proposition, monsieur l’initiateur nous a tout bonnement invite’ a nous inscrire dans les commissions ou sous commissions mais il serait hors de question de remettre en cause ses propositions. Ce qui de l avis de certains est considéré antidémocratique pour activité appartenant à toute une communauté et dans laquelle il pourrait y avoir aucune discrimination, encore moins une exclusion. Vouloir en faire une appartenance personnelle serait la pire des erreurs.

Lorsque pour informer toute une communauté sur une telle organisation, les initiateurs confondent les rôles d’Artistes à ceux d’Acteurs, il y a problème. En tout cas lors de cette rencontre(ou personne nous y a invite),nous avons constate’ qu il y avait plus d amis de compagnons que de réels acteurs ou artistes de koolnoon.Le pire c est l’absence de plus de 50% des localités sererenoon concernes. On est tente de se poser la question de savoir à qui profitera ce « futur festival »?

Est ce pour revaloriser la culture noon qui est phase de disparition?
Ou est ce vraiment une aubaine pour des opportunistes qui veulent tout simplement redorer leur blason ou même profiter d un certain  » budget festivalien » pour se refaire une santé financière.
En tout que ces MESSIEURS sachent des à présent que Koolnoon n’est pas une propriété personnelle et qu il n’est ni une appartenance ethnique partielle encore moins une appartenance intellectuelle ou politique. Les rencontres préparatoires sectorielles, partielles ou clandestines doivent immédiatement cesser. Et que ceux là qui ont eu l’initiative(que je salue et loue au passage), doivent appeler à de plus larges concertations et impliquer le maximum de personnes ressources dans cette organisations. Etre initiateur n est ni synonyme d organisateur encore moins de propriétaire.

En tout cas les acteurs que nous sommes, ne permettront à personne de prendre en otage Koolkenoon et d en faire une MARIONNETTE.
Koolkenoon est une communauté ou chaque NOON a son petit mot et sa petite idée a proposer.
SERIGNE saliou Valentin Faye
-Premier président fondateur de la SCAN (Structure de coordination des ASC NOON
Premier Président fondateur de KAJOOR JANKEN.
Ancien Président fondateur de l ASC JUNG
Ancien Président de la zone IV de Thies

thiesinfohalf

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

appli

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…