Culture: Fin de stage des comédiens au centre culturelle de Thies. Les artistes saluent et approuvent le projet « le Pont »

Fin de stage des artistes comédiens au centre culturel de thies. Les artistes thiessois se disent bonifiés par un stage riche grâce au projet « le pont », fruit de la collaboration entre l’Arcots de Thies et la suisse.

Coopération Genève-Thiès : 32 comédiens formés à Thiès sur le théâtre jeune public, le conte, les marionnettes et l’ombre

Depuis 4 ans, le projet « Le pont » déroule à Thiès des activités en partenariat avec Arcots au profit des comédiens. Cette fois, l’honneur est fait aux enfants. « C’est très important de donner un théâtre de qualité pour les jeunes parce que c’est le public de demain. Il es trop souvent négligé alors qu’il faut travailler avec la même exigence, la même qualité que pour les adultes », explique Patrick, metteur en scène, formateur et comédien du théâtre spiral à Genève. Il est l’initiateur du projet « Le pont » et indique que trente deux comédiens ont été formés pendant 5 semaines dans les locaux du centre culturel de Thiès. « Je suis très heureux du travail parce que j’ai vu les gens s’épanouir. Ce qu’on cherche plus dans ce projet, c’est l’autonomie, l’indépendance des acteurs. Que chacun se responsabilise en tant qu’acteur et prenne son destin en main. C’est dommage qu’il n’y ait pas beaucoup de circuits au Sénégal. Mais avec des formes plus légères 1 à 5 acteurs, on peut tourner facilement, faire une version en français et une version en wolof. Jouer en français permet aussi d’aller jouer au Mali, au Burkina, en Côte d’Ivoire, dans toute la francophonie. Donc, ça diversifie plus les possibilités et ça permet de mieux vivre de son métier », poursuit-il.

Issakha Ndiaye, comédie de la troupe Royoukaye de Thiès, confie que « c’est une formation qui va nous servir beaucoup, notamment avec les différentes techniques que nous avons vues. C’est très bénéfique pour les jeunes talents ». Khady Baba Camara, de la même troupe, reconnaît qu’auparavant, elle jouait comme elle sentait les choses. « Cette formation m’a beaucoup renforcée, surtout du côté de ma voix », se félicite-t-elle tout en remerciant Vieux Dramé qui, selon elle, a beaucoup contribué à la naissance d’Arcots.

Negoce

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…