vendredi , octobre 19 2018
Accueil / Dernières nouvelles de Thiès / Damel Maissa Fall clashe les jeunes activistes sénégalais qui prennent comme référence Ché Guevara…

Damel Maissa Fall clashe les jeunes activistes sénégalais qui prennent comme référence Ché Guevara…

7 commentaires

  1. mamadou guelel ba

    Certes .c’ est une chose de croire a cette africanité que scande tous les africains aux yeux de l’ occident sauveur; mais s’en est une bonne chose aussi que nous apprenions a croire a nos propres sources.MIEUX en nous referant a toutes ces vertus et enseignements laissés par ces derniers.

  2. Le Sénégal a une jeunesse qui se cherche sans se trouver car l’enracinement tant vanté n’est que leurre et subterfuge. Notre histoire c’est à dire notre identité est balayée à mille reprises par l’occidentalisation démesurée (dans les écoles, les universités, les daaras et les masses média) Comment un activiste peut ignorer le nom de Bour Sine, Lat-Dior et sa tombe, le teigne, l’empire du Djolof et se vanter d’être Marxiste, Léniniste, disciple du Ché, de Malcom X machin. C’est bien beau d’avoir la culture générale mais il serait bon en ce contexte de repli identitaire de se chercher et de se trouver dans ses origines !
    Moi je n’appellerai pas ces jeunes des “activistes” mais de petits électrons libres qui seront balayés par les premières vagues d’imposition culturelle. Merci Damel pour le message de conscientisation à cette jeunesse, même si la majorité des politiques souhaite plutôt les réduire en mouton pour assouvir leurs intérêts.

  3. C’est un discours a salué Mr le président Damel Maïssa Fall on est de tout coeur avec vous voila un hom qui mérite d’être le président de la république du Sénégal mes respect

  4. Au moins un politicien qui comprend quelque chose. nous pouvons avoir du pétrole, du gaz, de l’or et tout ce qu’on veut, mais si nous ne respectons pas notre histoire et ce que nous sommes, tout cela devient ZERO !
    Que nos petits révolutionnaires de pacotille retournent à leurs petites études. Les politiciens aussi

  5. kou Wath sa andou andou bo dème fèk fa boromame nit daye fonk adame ak thiossaname et c’est ceux qui font les grands pays.
    ceux qui nous parlent De Che ou de toma non rien compris et nous avons des resistants plus dignes qu’eux qui ont versè leur sang pour notre Cher pays.
    Malheuresement notre pays est malade de son histoire et que le niveau de proposition de nos hommes politiques est faible.Bravo Mr Fall persiste c’est des gens comme vous qui peuvent changer un pays.

  6. Vous avez parfaitement raison Mr Mané, on peut être enraciné et ouvert. C’est le cas de Mr, je pense. Mais le discours de Mr Fall est clair : ceux qui nous bassinent avec Sankara ou le Che ne citent JAMAIS Lat-Dior, Buur Sine ou un autre résistant, comme si rien ne s’était passé au Sénégal. Du reste AUCUN de nos hommes politiques ne cite nos résistants. Tout cela dénote d’un esprit : notre pays est malade de son histoire et restera bloqué tant que le déni perdurera.
    Quant au communisme, au socialisme et toutes ces idéologies occidentales, leur faillite en occident même, vient illustrer l’erreur de nos devanciers qui y avaient cru.
    Personnellement je préfère un Damel Maïssa FALL à un Mr Ministre qui truffe son discours de citations japonaises ou à des yanenmaristes qui ne savent même pas ce que représente Mboul dans notre histoire.
    Un sénégalais fort est un sénégalais fier de son héritage.

  7. Parmi nos ancêtres beaucoup croient en l’hommes comme le communisme et partagent les mêmes valeurs que le communisme seulement à leur époque le communisme n’existait pas.Croire en MARX ou en SANKARA ne veut pas dire qu’on ne croient pas en ses ancétres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…