jeudi , septembre 20 2018
Accueil / Annonces / DECLARATION POLITIQUE  DE « NOUVELLES DYNAMIQUES AUTOUR DE MACKY »(NDAM)

DECLARATION POLITIQUE  DE « NOUVELLES DYNAMIQUES AUTOUR DE MACKY »(NDAM)

La situation politique nationale est, aujourd’hui, dominée par  le débat sur le Parrainage Citoyen. Pour une question aussi centrale et au cœur du processus historique d’affinement de notre modèle démocratique, se déchaîne une furie politicienne d’une exceptionnelle violence. Aux sorties verbales artificiellement musclées des politiciens du passé, s’ajoutent les incantations sordides et infectes de néo – politiciens en quête de notoriété.
Au fait, de quoi s’agit – il réellement ?

Analysant l’évolution politique de notre pays depuis un peu plus d’un quart de Siècle, le Président de la République a constaté nombre de dysfonctionnements et de distorsions qui fragilisent notre démocratie, déséquilibrent notre système électoral et éloignent les Citoyens des choses qui engagent leur destin. Parmi elles, figurent, en première ligne, la prééminence de l’argent dans le choix de ceux qui ambitionnent de nous diriger et de profondes injustices dans le mode de traitement des différents prétendants aux plus Hautes Charges Républicaines.
En effet, non seulement la Caution pour les Présidentielles n’a eu de cesse d’augmenter (de 06 Millions en 2000 à 65 Millions aujourd’hui), mais aussi et surtout, la forte et continue hausse du nombre d’Inscrits (d’un peu plus de 2Millions à plus de 6,5 Millions aujourd’hui, soit un triplement en moins de 20 ans), n’a pas entraîné une quelconque modification de la Loi électorale votée en 1992 et puisant sa source de la Constitution modifiée en Octobre 1991.

Il a été établi que le Parrainage, reconnu en 1991, s’imposait aux Candidats « Indépendants» à qui sont exigées 10.000 assorties de multiples autres conditionnalités. Pour le Président Macky Sall les choses doivent changer, au nom d’une exigence d’équité politique et d’une véritable justice électorale.

Pour le Président Macky Sall, l’argent (sous la forme d’une Caution, la plus élevée d’Afrique) ne doit plus être le facteur majeur dans la participation à une Election au Sénégal. Que les Elections étant l’affaire des Citoyens, il importe de créer les conditions d’une prise en charge effective du fait électoral par les Citoyens eux – mêmes.
Qui peut, honnêtement, ne pas soutenir pareille initiative qui restitue toute sa place au Peuple – Citoyen ?
L’inflation des Partis, près de 300 actuellement, est une vraie menace contre la démocratie et contre le fonctionnement normal des dispositifs de gestion des questions électorales.

Est – il besoin de rappeler ce qui s’est passé lors des Locales du 29 Juin 2014, durant lesquelles plus de 2700 Listes ont compéti? Ou encore les 47 Listes enregistrées pour les Législatives de Juillet 2017 qui ont généré de nombreux et graves problèmes presque partout dans notre pays ?

En proposant que seul 1% des Inscrits soit intégré dans la détermination des prochains Candidats pour la prochaine Présidentielle, le Président Macky Sall se conforme aux impératifs structurants de la Constitution réaménagée lors du Referendum du 20 Mars 2016. Rationaliser et moderniser les Partis, tout comme la valorisation des Citoyens dans la gestion de leurs propres affaires, ont été parmi les principaux points des propositions présidentielles.
Où se trouve alors le problème ? Pourquoi tant d’agitation pour une question qui doit emporter l’adhésion de tous nos compatriotes, démocrates, républicains et soucieux du devenir de notre pays ?
Nous comprenons bien les raisons qui poussent l’alliance politico – médiatique encore engluée dans les prismes et pratiques du passé, à s’agiter avec tant de frénésie.

C’est parce que, simplement, le Camp du Président Macky Sall, avec un Bilan aussi brillant, emporte l’agrément de l’immense majorité du peuple sénégalais.
Alors, pour conjurer sa défaite inéluctable le 24 Février 2019, l’Opposition tente d’utiliser la stratégie de la peur, essaie de rendre ingouvernable le Sénégal et créer les conditions rendant impossible la tenue d’Elections libres, transparentes et démocratiques.

Pour toutes ces raisons, la Plateforme NDAM appelle tous les Patriotes, tous les Démocrates et tous les Républicains à éventrer le complot ourdi par une Opposition qui oublie le Sénégal et les Sénégalais, pour ne se préoccuper que de sa seule survie.
La Plateforme NDAM appelle tous nos Compatriotes à soutenir la proposition du Président Macky Sall et à se mobiliser doublement : pour les inscriptions et la récupération des Cartes d’Identité, d’une part et, d’autre part, à s’inscrire massivement sur les Listes devant présenter le Candidat Macky Sall pour la Présidentielle du 24 Février 2019.

VIVE LE PEUPLE SENEGALIS !
TOUT UNE CITOYENNETE REHABILITE !
VIVE LE PRESIDENT MACKY SALL
Fait à Thiès, ce 16 Avril 2018
Mme Mame Mbaye GUEYE
Coordonnatrice  la Plateforme NDAM de Thiès,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…