Déguerpissement – L’Arène nationale met sur « 4 appuis » certains riverains

L’arène nationale qui a coûté trente deux (32) milliards de F CFA est en passe de porter l’estocade à certains riverains qui sont dans sa zone. D’ailleurs ces derniers notification de leur déguerpissement prévu pour le 23 février prochain. 

En effet, certains riveraient qui sont près de l’arène nationale sont priés de déguerpir dans un délai de vingt (20) jours, ce qu’ils n’entendent pas de cette oreille. « Comment déguerpir des personnes qui habitent un endroit depuis de nombreuses années, sans pourtant les avertir à temps et trouver un terrain d’entente pour les indemnisations car chaque habitant a mis la main à la poche pour construire son temps », se sont-ils plaints.Mais un proche du dossier jette du sable dans ces arguments qu’il taxe de fallacieux. « Ceux crient au désarroi savent qu’ils n’ont aucun argument d’autant qu’ils n’ont même pas une autorisation de construire. Ils ne détiennent que des actes de vente, donc ils ont longtemps habité irrégulièrement dans un endroit sans être inquiétés. Maintenant, ce sont des sénégalais et on verra dans quelle mesure les accompagner, mais ils ne sont dans aucun droit de revendiquer quoi que ce soit », a-t-il déclaré.

En attendant sa livraison dans quelques mois, l’arène nationale a envoyé « dans les sacs » ces potentiels déguerpis.

Senego.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.