juillet 23, 2017

Contact: 775312579 Email: redaction@thiesinfo.com
BBY THIES

Des projets intégrés soutenus par l’USAID aident à résoudre des conflits entre communautés en Casamance

Des projets intégrés soutenus par l’USAID aident à résoudre des conflits entre communautés en Casamance
BBY THIES

La mission américaine à Dakar a beaucoup de projets financés et soutenus par l’USAID dans la région. Le Chargé d’Affaires Martina Boustani s’est donc rendue à Niaguis pour visiter un projet d’apiculture et de production de miel qui est situé entre les villages de Niaguis et de Sone. La zone autour de Sone a été minée pendant le conflit, la rendant inhabitable. Beaucoup de résidents de Sone ont alors déménagé à Niaguis, ce qui a créé une certaine tension entre les deux communautés car les terres et les ressources naturelles étaient limitées.

Il y a environ trois ans, le Catholic Rescue Services (CRS) a utilisé l’approche « renforcement des opportunités communautaires pour la paix et l’égalité » (SCOPE) – le même modèle utilisé pour Niaguis – pour résoudre le conflit. Comme pour le projet à Niaguis, SCOPE a d’abord formé des parties prenantes, des leaders religieux, des jeunes et des femmes dans la résolution pacifique des conflits. En utilisant l’approche « personnes-à-personnes », les communautés ont proposé une solution qui impliquait la création d’un projet intégré. SCOPE a également acheté du matériel et installé une unité de traitement du palmier à huile. Les revenus sont partagés entre les deux villages, créant des revenus, renforçant la compréhension et renforçant les avantages d’une coexistence pacifique.Il y a environ trois ans, Catholic Relief Services (CRS), un partenaire d’exécution de l’USAID, a formé les différentes parties prenantes, des leaders religieux, des jeunes et des femmes dans la résolution pacifique des conflits. Il a ensuite soutenu les communautés pour trouver une solution qui impliquait la création d’un projet intégré, leur permettant de travailler ensemble vers un objectif commun. Les membres de la communauté ont choisie l’apiculture et la production de miel comme activités principales. Les participants ont reçu un soutien et un renforcement des capacités pour lancer le projet, notamment dans la fabrication et l’entretien des ruches, la récolte et le packaging du miel. Ils se sont unis pour élever des abeilles et produire du miel et travaillent maintenant à établir leur propre marque locale pour la vente. Le projet sert d’activité économique importante aux membres des deux communautés. Il soutient également un esprit de réconciliation entre les deux municipalités. Les questions non résolues sur la propriété et l’utilisation des palmiers ont entraîné une situation tendue entre les villages de Baghagha, Sibenck et Gônoum, composés par un mélange de groupes ethniques de Baynouck, Diola et Manjack. Chacun des villages réclamait les arbres et les tensions étaient  grandes, surtout pour la récolte et l’utilisation des fruits des palmiers.

thiesinfohalf

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

appli

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…