septembre 25, 2017

Contact: 775312579 Email: redaction@thiesinfo.com
BBY THIES

DIFFEREND ALIOUNE SALL-ME ABDOULAYE WADE SIDIKI KABA «AUTORISE» LES HOSTILITIES

DIFFEREND ALIOUNE SALL-ME ABDOULAYE WADE SIDIKI KABA «AUTORISE» LES HOSTILITIES

[template id= »821″]

Interpellé hier,  vendredi 28 novembre, à l’ouverture de la conférence annuelle des chefs de parquets, sur la citation servie par Alioune Sall à l’ancien chef de l’Etat Abdoulaye Wade,  le ministre de la Justice, Garde des sceaux, Sidiki Kaba a indiqué que la justice peut  engager des poursuites contre Abdoulaye Wade si elle est saisie.

« Toutes les questions qui sont posées à la justice sénégalaise seront traitées. Nul n’est au dessus de la loi, mais aussi nul n’est en dessous de la loi. Le Sénégal assure à chaque citoyen les moyens de se défendre. Tout Sénégalais a la possibilité de se défendre s’il estime que son honneur est atteint. Mais la justice permet aussi au citoyen attrait à la barre d’organiser sa défense et de montrer qu’il est innocent. C’est cela le fondement de la justice sénégalaise et son mode de fonctionnement. C’est ce qui garantie à chacun la capacité de défendre ses droits », a-t-il affirmé.

Pour rappel, Alioune Sall, maire de Guédiawaye et non moins frère du président de la République Macky Sall, a servi une sommation à l’ancien Président Abdoulaye Wade.  Alioune Sall s’insurge contre les accusations du responsable libéral soutenant qu’il détient 30% de la société Pétro-Tim, retenue pour l’exploitation du pétrole découvert à St-Louis et Kayar.  En conférence de presse avant-hier, jeudi, le maire de Guédiawaye a réfuté les faits dont il est accusé et requis des excuses publiques d’Abdoulaye Wade qui, loin de se plier à la requête de son adversaire, a réitéré ses propos.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

thies massage