Discours du Maire de la ville de Thies à l’occasion de la journée mondiale de l’eau célèbrée à Thies

Discours du Maire de la ville de Thies à l’occasion de la journée mondiale de l’eau célèbrée à Thies

 

REPUBLIQUE DU SENEGAL             Thiès, le 22 mars 2017

        Un Peuple – Un But – Une Foi

               ——————

       VILLE DE THIES                    

 

 

Monsieur le Ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement

Monsieur le Gouverneur de la Région de Thiès

Monsieur le Recteur de l’Université de Thiès,

Monsieur le Directeur Général de l’ONAS

Mesdames et Messieurs les Maires

Mesdames/ Messieurs les chefs de service

Honorables guides et chefs- religieux

Honorables invités.

 

Par ma voix, Le Maire Talla SYLLA et les citoyens de la Ville de Thiès souhaitent la bienvenue à Monsieur Mansour Faye Ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement, aux structures sous tutelle et à toute la délégation qui vous accompagne.

La ville de Thiès est honorée d’abriter l’édition 2017 de la célébration de la Journée mondiale de l’eau. Cette  cérémonie qui consacre notre ville de Thiès, capitale de l’eau, est une opportunité d’évoquer les problématiques qui se posent à une ressource vitale : l’eau.

L’eau est source de vie. Sa gestion efficiente et durable est une responsabilité pour la préservation de l’environnement, la santé publique des populations et son accessibilité aux consommateurs.

Le thème de cette présente année consacré aux « eaux usées » est une problématique majeure. En effet, la gestion des eaux usées constitue un des principaux problèmes environnementaux dans la ville de Thiès.

Thiès se trouve actuellement desservie par un réseau d’assainissement des eaux usées d’un linéaire total de 75 kilomètres. Elle est dotée d’une station de traitement en plus d’une station d’épuration située à Keur Saib Ndoye que nous venons de visiter.

Pour une station est conçue pour gérer 3 000 mètres cube d’eaux usées par jour,  le débit d’eaux usées à l’entrée n’est aujourd’hui compris  qu’entre 300 et 500  mètres cube par jour.

Actuellement, en raison du faible  taux de raccordement à la Station, seuls 5 000 foyers sont reliés au réseau: 2200 dans la zone Nord et

2 800 dans la  zone Sud, soit environ 50 000 personnes à raison d’une dizaine de personnes par foyer.

Ce faible taux de raccordement s’explique par le coût important des installations qui peut s’élever jusqu’à 200 000 Fcfa par foyer.

Actuellement, la station d’épuration n’atteint que 15% de sa capacité de traitement. Cela  entraîne des coûts de fonctionnement élevés par rapport au volume d’eau traitée. La priorité actuelle est donc de favoriser le raccordement des ménages de Thiès à la Station d’épuration et de traitement, par l’intermédiaire de programmes de financement des branchements  sociaux.

A long terme, une extension de la station d’épuration est possible, ce qui augmenterait la  capacité de traitement jusqu’à 9 000 mètres cube par jour, soit pratiquement la totalité des foyers de la ville.

Aujourd’hui, la plupart des habitations restent donc équipées individuellement de fosses  septiques. Le niveau d’équipement en puisard domestique est par ailleurs assez faible.

Les attributions de la ville  dans ce processus concernent le plus souvent la réalisation  d’ouvrages et d’équipements  individuels et/ou collectifs, l’entretien desdits ouvrages, leur  renouvellement et leur  extension aux nouveaux  quartiers.

A cet effet dans le cadre du Programme environnement, assainissement et cadre de vie (PEACV) du Plan de Développement de la Ville de Thiès, des initiatives importantes seront prises, notamment :

  • La construction, le prolongement, l’extension ou le redimensionnement de canaux et ouvrages d’assainissement.
  • L’extension du réseau d’eau potable dans les 13 quartiers non desservis.
  • L’extension du réseau d’évacuation des eaux usées domestiques aux 15 quartiers non desservis.
  • La dotation des maisons d’un assainissement autonome (puisards).
  • Le projet d’appui aux branchements sociaux (2017 et 2018) pour 5 000 ménages dont 4000 dans les quartiers périphériques et 1000 à l’intérieur de la ville de Thiès;
  • L’extension du réseau d’assainissement aux quartiers démunis et la généralisation du branchement aux égouts.

 

Voilà, Monsieur le Ministre, l’ambitieux programme que le Maire Talla SYLLA  compte réaliser, avec son équipe, au profit des populations thiessoises.

Ces réalisations contribueront fortement au mieux être des Thiessois et à l’amélioration de leurs conditions sanitaires.

Par conséquent la Ville de Thiès compte sur l’appui conséquent du gouvernement de la République du Sénégal, le ministère de l’hydraulique et de l’assainissement en particulier, pour la réalisation des infrastructures et des équipements hydrauliques.  Monsieur le Ministre, cette logistique permettra l’adduction des eaux à leurs destinataires, l’évacuation des eaux usées et leur traitement pour une réutilisation au profit du développement économique durable.

 

Je vous remercie de votre aimable attention.

 

Madame Maïmouna DIENG

1ére adjoint au Maire de la Ville de Thiès

Negoce

2 Comments

  1. Mame Diarra Bousso Samb

    Merci Mr le maire, votre plan d’action est très pertinent dans la mesure où le raccordement d’une plus grande partie de la population thiessoise au niveau de la station d’épuration contribuera à minimiser les fosses perdues qui ont tendance à polluer les nappes …

    Reply

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…