août 18, 2017

Contact: 775312579 Email: redaction@thiesinfo.com

Donald Trump CRITIQUE les manifestations contre son INVESTITURE

Donald Trump CRITIQUE les manifestations contre son INVESTITURE

Le président américain, Donald Trump, a critiqué sur sa page Twitter les manifestations de masse qui se sont déroulées aux États-Unis samedi, le lendemain de son investiture. « J’ai regardé les protestations hier, mais je pensais que nous venions d’avoir une élection ! Pourquoi ces gens n’ont-ils pas voté ? », a écrit M. Trump sur sa page Twitter.

Il a également déclaré que « les célébrités ont empiré des choses », pointant les discours de certains militants américains connus, des acteurs et des chanteurs durant les manifestations. Dans le même temps, le nouveau résident de la Maison Blanche a souligné qu’il respectait le droit des Américains à manifester pacifiquement. « Les protestations pacifiques sont l’un des principes de base de notre démocratie. Même si je ne suis pas toujours d’accord, je reconnais le droit des gens à exprimer leur point de vue », a exhorté M. Trump.

Le 45e président des États-Unis a, par ailleurs, fait savoir que sa cérémonie d’investiture avait attiré plus de téléspectateurs que celle de Barack Obama il y a quatre (4) ans. « Wow, les statistiques de télévision viennent d’être publiées : 31 millions de personnes ont regardé l’investiture, 11 millions de plus que les très bons chiffres d’il y a 4 ans ! », a déclaré M .Trump sur sa page Twitter. L’investiture de Donald Trump a eu lieu le 20 janvier à Washington. L’événement a été émaillé par plusieurs manifestations « anti-Trump » survenues simultanément partout dans le pays.

Les manifestations les plus massives ont eu lieu à Los Angeles (dans l’État de Californie), à New York et à Washington, la capitale américaine. Dans chacune de ces villes, près de 500 000 personnes sont descendues dans les rues. À Washington, des dizaines de célébrités ont fait des discours, tels que les chanteuses Madonna, Cher, Alicia Keys, Katy Perry, le réalisateur Michael Moore, les acteurs Julia Roberts, Scarlett Johansson, Emma Watson, Amy Schumer, Jake Gyllenhaal et d’autres.

Selon certaines estimations, au moins 230 personnes ont été interpellées suite aux actions de protestation contre Donald Trump survenues de façon disparate aux États-Unis. Selon la loi américaine, les interpellés pourraient maintenant faire face à une peine maximale de 10 ans d’emprisonnement et d’une amende d’un montant maximal de 250 000 dollars pour leur participation à des violences en réunion.

thiesinfohalf

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

appli

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…