BBY THIES

Donné pour mort par les radios: Samba Abidjan est vivant

Donné pour mort par les radios: Samba Abidjan est vivant

’information a été donnée par la radio, reprise par beaucoup de sites internet annonçant le décès de Samba Abidjan dit Samba Lafayette.

Sambayal Gaye se porte mieux et est actuellement en France dans la ville d’Evreux dans le département de l’Eure.

L’ancien milliardaire mauritanien, joint par correspondant de Seneweb à Paris, dit avoir appris sa mort par téléphone. Il a d’ailleurs reçu des appels des proches et parents partout dans le monde.

Samba Abidjan, le destin tragique d’un ancien milliardaire

Vous vous souvenez de Samba Gaye « La Fayette » ? Ce richissime homme d’affaires qui avait fait les choux gras de la presse occidentale dans les années 90 et que le journal français L’Express avait surnommé Concorde en raison de la fortune qu’il dépensait dans le luxueux hôtel, Concorde La Fayette. Celui-là même que l’ancien président zaïrois, Mobutu affabulait du surnom de demi-dieu, et que Abdoulaye Wade se pressait d’aller voir à son hôtel, est aujourd’hui dans un état grave. Malade, il est actuellement hospitalisé à Kremlin Bicêtre, dans la banlieue parisienne, après que plusieurs centres hospitaliers aient refusé de l’accueillir faute de prise en charge.

L’homme d’affaire mauritanien dont les frasques restent toujours gravées dans les mémoires de beaucoup de sénégalais et mauritaniens se trouve dans le dénuement le plus total. Et est abandonné par ses anciens amis artistes comme Youssou Ndour, Ami Koita, Abou Diouba, Ousmane Hamady et autres qui avaient composé des chansons spéciales pour lui rendre hommage. Ceux-là, qui avaient bénéficié de ses largesses à l’époque. Hormis quelques un de ses proches comme Debbo Diaw , qui l’hébergeait à Evreux avant qu’il ne soit admis à l’hôpital , l’ancien homme fort est abandonné par la plupart de ses anciens amis.

Les frasques les plus connues du jeune marabout de Mobutu restent les moutons vivants que Mobutu embarquait dans un avion Air France spécial pour les égorger dans sa suite de 5 étoiles à son hôtel Concorde Lafayette .On se souvient aussi de son fameux « Lacciri e haako » ou encore son « Thiéré Mboum » qu’il commandait de Dakar pour le manger à Paris.

source: seneweb

Negoce

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…