septembre 21, 2017

Contact: 775312579 Email: redaction@thiesinfo.com
BBY THIES

ECONOMIE : 4ème EDITION DE LA FOIRE DES ELEVEURS DE LA REGION DE THIES

La 4ème édition de la foire du mouton, initiée par le Regroupement des Eleveurs Intensifs de Thiès (Reit), a démarré ce mercredi 1er février 2017 Ce mercredi 1er février 2017 à Thiès, précisément, à l’avenue Caen.

ECONOMIE : 4ème EDITION DE LA FOIRE DES ELEVEURS DE LA REGION DE THIES

Cette édition dont le parrain est Moustapha Amar de la société « NMA » spécialisée dans la fabrication d’aliment de bétail, a fait dire au président du Regroupement des Eleveurs Intensifs de Thiès, le docteur vétérinaire Pape Aly Diallo, que c’est une occasion pour eux, de promouvoir la race « Ladum » afin de l’améliorer et de la stabiliser. « La foire sert de cadre d’échanges entre éleveurs et permet également de nouer des partenariats aussi bien avec les sociétés privées qu’avec l’Etat ». Cette foire sera suivie d’un forum sur le thème de cette édition et une cérémonie officielle qui sera présidée par le ministre de l’élevage en présence des autorités thiessoises.

Revenant sur l’aspect organisationnel, le Dr Diallo s’est réjoui des bonnes conditions qui prévalent non sans regretter l’insécurité dans leur profession. Une insécurité qui se traduit par les nombreux cas de vol de bétail qui, la plupart du temps, virent au drame. Selon lui, la foire du Reit est inscrite dans l’agenda des activités phares de la région de Thiès. Après une visite des boxes d’exposition des espèces animales, Papis Dièye assis dans un petit salon aménagé pour la circonstance, confie : « J’ai choisi de pratiquer l’élevage par amour et je ne le regrette pas, car, j’ai eu la chance de participer à beaucoup de foires. Cependant, nous lançons un appel aux autorités pour qu’elles renforcent le système de sécurité ».

Plus de 200 exposants venus de différentes régions pour exhiber leur travail dont le seul but est de lutter contre l’insuffisance de mouton de Tabaski dans notre pays. Les prix de ces moutons de race varient entre 300000 Fcfa et 25 millions de Fcfa. L’un des plus grands éleveurs de la région de Thiès, Oudé, Diagne, propriétaire du plus grand géniteur d’Afrique nommé « Amadou Mbodj » (né en 2000 et mort en ce début d’année 2017), dit se réjouir d’avoir participé à cette édition. « Mais aussi et surtout, du fait que mon meilleur mouton géniteur ait produit plus de 20 % de la race dans la sous région. D’ailleurs, le jour de sa mort, nous avons formulé des prières à son endroit. Il m’a beaucoup donné. A l’heure où je vous parle, -Amadou Mbodj- a sa progéniture répartie dans plusieurs pays, notamment au Mali, au Niger, en Mauritanie, et partout ailleurs ».

appli

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

thies massage