septembre 20, 2017

Contact: 775312579 Email: redaction@thiesinfo.com
BBY THIES

ECONOMIE : Le développement DURABLE de l’Afrique BENEFICIE au monde entier

ECONOMIE : Le développement DURABLE de  l’Afrique BENEFICIE au monde entier

[template id= »821″]

 

Avec sa croissance économique remarquable au cours des 10 dernières années, l’Afrique a su montrer au monde son énorme potentiel. « Comme la Chine il y a 30 ans, et l’Inde il y a 20 ans, l’Afrique est aujourd’hui en passe de réussir son décollage économique », a déclaré la Banque mondiale dans un rapport. Cependant, pour que l’Afrique puisse transformer à l’avenir son potentiel économique en développement durable et en croissance économique continue, elle doit faire face à de multiples défis, notamment dans la restructuration économique. Le renforcement de la coopération commerciale entre l’Afrique et ses partenaires clés, tels que la Chine, permettra d’accélérer le développement de sa production, et contribuera à sa restructuration économique.

UNE POLITIQUE INDUSTRIELLE EFFICACE EST NECESSAIRE

Les pays africains devraient adopter des politiques industrielles crédibles et promouvoir des organisations efficaces chargées de la politique industrielle, afin de renforcer la transformation structurelle du continent, ont estimé la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique (CEA) et la Commission de l’Union africaine (UA) dans un nouveau rapport publié récemment. Tout en reconnaissant la croissance économique impressionnante enregistrée par l’Afrique au cours de la décennie écoulée sur fond de renchérissement des produits de base, d’amélioration de la gouvernance et d’augmentation de la demande intérieure ainsi que d’expansion des liens en matière de commerce et d’investissement avec les pays émergents, le rapport précise que l’industrialisation est un « préalable à la réalisation par l’Afrique d’une croissance économique inclusive et durable ».

Il recommande les parcs industriels comme approche qui « présente de fortes possibilités de croissance et de création de valeur ajoutée ainsi que de développement de liens solides, de même que des chances d’enregistrer des retombées connexes au sein des entreprises, des fournisseurs et des prestataires de services ». Toutefois, He Wenping, directrice du Centre des études africaines de l’Institut de l’Académie chinoise des sciences sociales, a noté que les efforts visant à devenir le centre de fabrication du monde pourraient entraîner une énorme consommation des ressources naturelles et la dégradation de l’environnement. Ces effets négatifs sont apparus en Chine, et l’Afrique devra tout faire pour essayer de les éviter.

En outre, Mme He a souligné que si l’Afrique s’efforce de réaliser son rêve de devenir  «l’usine du monde », elle doit, d’une part, consolider sa base industrielle, et d’autre part, mieux s’intégrer dans le système de l’OMC. Le monde doit augmenter ses échanges commerciaux avec l’Afrique, et les pays développés doivent offrir de nouveaux débouchés au continent africain et supprimer les subventions agricoles qui favorisent les exportations et pèsent sur les ressources de l’Afrique, a-t-elle poursuivi.

LA RESTRUCTURATION ECONOMIQUE DE L’AFRIQUE

Considéré il n’y a pas si longtemps comme un « continent pauvre et arriéré », l’Afrique a aujourd’hui besoin de plus que la simple aide des autres pays pour parvenir à un développement économique durable. Selon la ministre britannique du Développement international, Justine Greening, le développement du commerce en Afrique, afin de créer des emplois, baisser les prix, et augmenter les choix des consommateurs, est la solution clé pour réaliser une croissance économique durable et de qualité.

A titre d’exemple, les produits minéraux sont les principales exportations d’Afrique du Sud. Cependant, aux dires de l’ambassadeur d’Afrique du Sud en Chine, Bheki W. J. Langa, compter uniquement sur l’exportation de matières premières ne peut apporter l’élan nécessaire à l’économie sud-africaine. Pour atteindre un développement économique durable, il vaudrait mieux, d’une part, améliorer les produits d’exportation et mettre l’accent sur les ressources à valeur ajoutée, afin de créer des conditions plus favorables à l’augmentation des emplois, et d’autre part, renforcer les capacités de production nationale et accroître la diversité des produits pour l’exportation.

LE DÉVELOPPEMENT DE L’AFRIQUE BENEFICIE AU MONDE ENTIER

Mis à part la demande d’infrastructures industrielles, la restructuration économique de l’Afrique apporte de nombreuses opportunités à ses principaux partenaires commerciaux, dont la Chine fait partie. Au cours des 10 dernières années, la croissance économique en Afrique a été encourageante. Parmi les 20 premiers pays ayant connu la croissance économique la plus rapide, dix se trouvent en Afrique subsaharienne.

Peter Holmes, expert de l’Institut de développement de Grande-Bretagne, a noté que si le nombre d’infrastructures industrielles en Afrique augmente, le continent pourra devenir la base de production et de transformation de diverses sociétés internationales, et la plupart des pays dans le monde pourront ainsi tirer progressivement parti de la croissance de l’Afrique.

En réalité, certaines entreprises ont déjà entamé des collaborations dans ce domaine avec l’Afrique. Ces coopérations pourront non seulement satisfaire les demandes issues de l’ajustement structurel de l’économie en Afrique, mais également promouvoir l’emploi local et augmenter la capacité de production, dans le contexte de la mondialisation.

 

Source: Agence de presse Xinhua

appli

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

thies massage