août 22, 2017

Contact: 775312579 Email: redaction@thiesinfo.com

ECONOMIE : Pourquoi les Pays-Bas ont-ils rapatrié une partie de leur or conservé aux Etats-Unis ?

ECONOMIE : Pourquoi les Pays-Bas ont-ils rapatrié une partie de leur or conservé aux Etats-Unis ?

[template id= »481″]

La semaine dernière, la banque centrale des Pays-Bas (DNB) aurait rapatrié en toute discrétion 120 tonnes des réserves d’or du pays qui étaient détenues aux États-Unis. La valeur totale de ce stock dépasse 4 milliards d’euros. Toutefois, et de façon remarquable, ce sont seulement une partie des réserves détenues aux Etats-Unis qui ont été rapatriées. La DNB a maintenu les réserves d’or hollandais conservées au Canada et à Londres.  Près d’un tiers de l’or néerlandais (31%) est maintenant conservé à Amsterdam. De plus, la banque centrale hollandaise détient désormais un autre tiers de ses réserves à New York, 20% au Canada et 18% au Royaume-Uni.

Dans un communiqué, la DNB explique qu’elle souhaite une meilleure répartition de ses stocks d’or, mais aussi que ce transfert vise à avoir « un effet positif sur la confiance du public ». La banque centrale semble impliquer que l’or du pays est plus en sécurité aux Pays-Bas qu’aux Etats-Unis, mais la question est de savoir si le rapatriement ne générera pas l’effet inverse et qu’il ne suscitera pas la méfiance des citoyens qui pourraient réclamer le rapatriement de tout l’or conservé à l’étranger.

Les théoriciens du complot pensent que les Américains ont répondu avec plus de diligence à la demande de rapatriement des Néerlandais qu’à celle les Allemands, qui veulent aussi récupérer leur or. Ils affirment que cela pourrait s’expliquer par des informations secrètes que les Pays-Bas pourraient détenir concernant le vol MH17 qui a été abattu au-dessus de l’Ukraine. Les autorités néerlandaises ont en effet refusé de diffuser les détails d’un accord secret qui a été conclu entre les 4 pays membres de l’équipe qui mène l’enquête (Joint Investigation Team, ou JIT), à savoir, la Belgique, l’Australie, l’Ukraine et la Hollande. Mais tandis que l’Allemagne a mené une grande campagne de relations publiques autour de son rapatriement, la DNB a attendu le retour effectif de l’or dans ses coffres pour annoncer son transfert.

La Hollande et l’Allemagne ne sont pas les seuls pays où les citoyens font pression pour que la banque centrale du pays récupère ses réserves d’or. Le weekend prochain, la Suisse organise un  référendum pour déterminer si les Suisses vont également rapatrier leurs réserves d’or conservées au Canada et en l’Angleterre. Et en mai, on avait appris que la Banque nationale d’Autriche allait envoyer des experts indépendants à Londres pour faire un inventaire des réserves d’or que l’Autriche détient dans les coffres de la Banque d’Angleterre.

De nombreux pays européens avaient expédié leur or aux États-Unis pendant la Seconde Guerre mondiale, pour éviter que les nazis ne s’en emparent. Les Allemands ont transféré leur stock d’or aux États-Unis pendant la Guerre Froide, car ils craignaient de le perdre au cours d’une invasion soviétique. La Belgique a également conservé des réserves d’or d’environ 1303 tonnes jusqu’à la fin des années 80. Mais une grande partie de celles-ci ont été revendues entre 1998 et 2000. Aujourd’hui, il y aurait encore 227 tonnes d’or, qui seraient réparties entre la Banque d’Angleterre, la Banque du Canada et la Banque des règlements internationaux. Toutefois, la Banque Nationale en conserverait elle-même une quantité «très limitée».

 

Source : express.be

thiesinfohalf

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

appli

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…