BBY THIES

EDUCATION : L’ AFFRONTEMENT ETUDIANTS FORCE DE L’ORDRE A THIES s’est soldé par quelques blessures légères

EDUCATION : L’ AFFRONTEMENT  ETUDIANTS FORCE DE L’ORDRE A THIES s’est  soldé par quelques blessures légères

[template id= »821″]

Les étudiants de l’Université de Thiès, ont battru le macadam ce jeudi 7 mai 2015, pour protester contre le déficit d’infrastructures dont souffre leur établissement, ils ont affronter les forces de l’ordre qui cherchaient à les disperser. Des affrontements que le coordonnateur des étudiants met sous la responsabilité du préfet du département de Thiès qui a refusé d’accorder cette demande de marche, la seconde, après celle non autorisée la semaine dernière ; motif évoqué : trouble à l’ordre public. « Il faut, dit-il, que les autorités de ce pays sachent que nous ne pouvons accepter que dans les autres régions, les Universités bénéficient d’infrastructures et que Thiès soit laissé en rade’’. Les affrontements se sont soldés par quelques blessures légères du côté des étudiants qui promettent de revenir, mais cette fois-ci habillés en jeans délabrés et tee-shirts déchirés pour affronter les forces de l’ordre en lieu et place de leurs costumes aujourd’hui.
THIESIINFO.COM

Negoce

1 Comment

  1. Abddou Khadre SENE

    je trouve cela anormale, il faut que les étudiants bénéficient des infrastructures de qualité pour bien étudier, c’est leurs droits fondemental. mais il ne faut pas confondre ou bien mélanger le problème des étudiants et le problème des Thiessois. les thiessois ne peuvent pas être sacrifier encore parce que les étudiants n’ont pas d amphis théâtre ou d’infrastructures.
    toute le monde sait que depuis 15 bonne année, Thies a perdu toutes ces infrastructures et a affectué des generations et des generations sur toutes les plans. cela dit je fais alusion au cinema amitié et les autres edifices Thiessois que les autorités avaient décide de donner aux etudiants.
    nous ne comprenons pas l’aptitude des autorites locales et centrales. c’est a dire ils ne peuvent pas terminer les chantiers de Thiès pour les thiessois mais ils peuvent faire cela pour les etudiants. je trouve cela une manque de respect totale pour ceux qui vivent à Thiès.
    L’ancien recteur Mr Baidalaye KANE avait dit sur les radios de Thiès FM émission EL BACH, que l’armée avait octroyé 50ha pour permettre à l’université de construire leurs infrastructures et que l’université dispose d’un fond de trois milliards cinq cent Francs CFA du banque mondial et que cette argent est déjà disponible dans les caisses de l’université. et je me pose la question qu’est ce qui reste maintenant pour que les étudiants disposent d’infrastructures adéquates pour étudier et libérer les édifices des thiessois. Et il faut que les gens comprennent que nous ne laisserons faire, cela ce soit ça n’a pas de sens.

    Reply

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…