juillet 21, 2017

Contact: 775312579 Email: redaction@thiesinfo.com
BBY THIES

(Vidéo) EDUCATION : ESPE du Canada offre des équipements d’une valeur de 100 millions de Fcfa, au lycée technique et professionnel de Thiès

(Vidéo) EDUCATION :  ESPE du Canada offre des équipements d’une valeur de 100 millions de Fcfa, au lycée technique et professionnel de Thiès
BBY THIES

Grâce au nouveau projet qui lie le gouvernement canadien et le ministère de la Formation professionnelle, de l’Apprentissage et de l’Artisanat, « Essor du secteur privé par l’éducation pour l’emploi » (Esp-Epe) vient d’offrir des équipements d’une valeur estimée à 100 millions de Fcfa au lycée technique et professionnel Mgr François-Xavier Ndione de Thiès.

La cérémonie de réception de cette manne a eu lieu aujourd’hui lundi 20 février 2017 au lycée technique et professionnel Mgr François-Xavier Ndione, devant toute la communauté éducative, les partenaires de l’école ainsi que des autorités administratives de Thiès. Une occasion, pour le proviseur du lycée, Daour Sène, d’indiquer que l’offre de formation de son établissement est en phase avec les exigences du marché du travail et les besoins de développement économique. Ce, souligne-t-il, à travers son projet pédagogique basé sur l’approche par les compétences et qui précise davantage les objectifs et missions du dispositif institutionnel. « Très jeune d’existence mais dynamique de par sa taille (24 salles de cours, 13 salles spécialisées et 6 ateliers de mécanique), pour un effectif actuel de 962 élèves dont 260 filles, notre lycée se fraie un chemin dans le système scolaire du pays ».

Il a également noté les résultats engrangés « grâce à son plateau technique classé parmi les plus relevés du pays. Ce qui constitue un indicateur de développement dynamique pour toute la région de Thiès ». Il a ajouté que le projet Education pour l’emploi est un succès. D’autre part, le proviseur du lycée s’est dit très satisfait du partenariat qui lie les Canadiens et les Sénégalais, avant de tirer un bilan satisfaisant de ce partenariat. « Le projet a démarré en 2009 et a permis de former 76 diplômés en Bts-génie civil, dont 54 garçons et 12 filles. Parmi ces eux, 55 % ont trouvé un emploi, 23 % continuent leurs études en licence professionnelle et 23 % sont, soit en stage, soit à la recherche d’emploi salarié. Nous comptons parmi eux deux (2) qui ont crée leur propre entreprise qui fonctionnent bien. Cet excellent taux d’insertion démontre encore une fois la pertinence du programme et la qualité des enseignements délivrés ».

Partenariat gagnant-gagnant

Cette cérémonie a aussi donné l’occasion à la chambre de commerce et d’industrie de la région de Thiès et le lycée technique, de signer une convention, dans les filières agricole et industrielle de la région de Thiès. Ce qui fera dire à l’inspecteur d’Académie, M. Niassy que ce partenariat gagnant-gagnant avec la chambre, « au regard de tous les potentiel qu’elle pourra offrir au lycée technique, « entre en droite ligne dans les attentes du président de la République Macky Sall à travers le Pse, le Pudc, entre autres ». Il a salué ce nouveau projet entre le ministère de la Formation professionnelle, de l’Apprentissage et de l’Artisanat et le gouvernement canadien « qui s’inscrit certes dans ce même esprit, mais avec des ambitions encore plus larges. Je veux parler du projet -Essor du secteur privé par l’éducation pour l’emploi- (Esp-Epe) ».

M. Niassy a en outre remercié la coopération canadienne, le réseau des collèges et instituts du Canada (Cican), les partenaires du collège Montmorency de Laval à Montréal, la coordination du projet (Esp, Epe) et tous ceux qui ont contribué à la réussite de ce projet. Selon lui, la finalité des deux projets demeure l’amélioration de l’employabilité des apprenantes et apprenants de la formation professionnelle et technique (Fpt). « Par ailleurs, la stratégie adoptée permettra aux établissements de la Fpt du Sénégal, accompagnés par des collèges et instituts canadiens, de développer une offre de formation, en parfaite adéquation avec les besoins du secteur privé ». L’inspecteur d’Académie s’est aussi félicité de ce partenariat qui a permis aux 12 établissements de formation ciblés, d’obtenir les résultats probants suivants.

La coordonatrice du projet Mme Dioma Gningue a déclaré pour sa part, profiter de cette cérémonie de remise officielle des équipements, pour procéder à la clôture du projet Bts-génie civil et au lancement de deux nouveaux projets de formation niveau Bts en agriculture. « Ces deux nouveaux projets seront réalisés en partenariat avec trois collèges du Canada, notamment, le Cégep Edouard Mont petit et le Cégep Saint-Jean-sur-Richelieu. Ils mettront sur le marché du travail 40 techniciens supérieurs agricoles par cohorte, dont le profil répond exactement aux besoins des producteurs ». Cette cérémonie qui a été présidée par l’inspecteur d’académie de la région de Thiès M. Niassy, en présence des partenaires canadiens et de la secrétaire générale de la chambre de commerce Mme Oumy Thiam Sangharé.

thiesinfohalf

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

appli

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…