Education Sénégal-Japon : L’apprentissage par l’expérience concrète au cœur d’un atelier de partage à Thiès

 L’apprentissage par l’expérience est plus efficace que l’apprentissage passif. Le résultat est efficace et positif », selon un des volontaires japonais. Son compatriote a découvert que « le plus grand problème au Sénégal, c’est que l’éducation physique est reléguée au second plan ». Pour Mme Fatimata Diallo, l’Inspecteur de l’Education et de la Formation de Thiès-ville, le système éducatif sénégalais « va tirer le meilleur de l’expérience japonaise en la matière pour améliorer ce qui se fait actuellement dans nos écoles ». Cet atelier de partage autour du module « apprentissage par l’expérience concrète » a réuni le vendredi 23 février 2018 au Conseil départemental de Thiès des pédagogues japonais et sénégalais.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.