BBY THIES

(Vidéo) ELECTRIFICATION RURALE « Nous comptons porter le nombre de villages électrifiés à 3000 en fin 2017 », révèle Thierno Alassane Sall

(Vidéo) ELECTRIFICATION RURALE « Nous comptons porter le nombre de villages électrifiés à 3000 en fin 2017 », révèle Thierno Alassane Sall

Accompagné du gouverneur adjoint de Thiès, chargé du développement, du directeur de l’Agence Sénégalaise d’Electrification Rurale (Aser) Baba Diallo, des élus locaux et des techniciens de son département, le ministre de l’Energie et du développement des Energies renouvelables, Thierno Alassane Sall a été ce vendredi 10 février 2017, l’hôte de Ndiéyène Sirakh, pour la mise en service de l’électricité dans des villages bénéficiaires du projet de l’électrification rurale (Mbardiack et Keur Mandiaye), dans la commune de Ndiéyène Sirakh.

 

Devant une foule nombreuse, derrière le maire, l’ambassadeur Fallou Fall, son collègue de Thiénéba, Talla Diagne, le chef du village de Mbardiack, Alassane Fall et plusieurs autres notables, le ministre a lancé le processus visant le raccordement des villages en attente d’électrification, réitérant aussi l’ambition du chef de l’Etat, Macky Sall, « de permettre à tous les foyers du Sénégal, d’avoir accès à l’électricité ». Il a indiqué que la Senelec, dans cette perspective, a entamé de gros efforts « pour l’atteinte de l’objectif d’électrification universelle de 60 % d’ici à 2025 ». Le ministre a indiqué qu’avec l’arrivée du courant dans ces localités, « les jeunes élèves pourront davantage se consacrer à leurs études, grâce à l’éclairage qu’auront ces localités. Les femmes également ne seront pas en reste, car elles en bénéficieront grandement ».

Thierno Alassane Sall a remercié les uns et les autres « pour leur patience pendant les moments les plus difficiles, faute d’électricité ». Il ajoutera que maintenant, « grâce au président de la République Macky Sall, nous osons croire que toutes vos difficultés seront aplanies dans ce domaine. En effet, c’est le chef de l’Etat qui a pris sur lui-même un programme pour augmenter l’électrification rurale. Vous n’êtes pas sans savoir que lorsqu’il prenait le pouvoir en 2012, il n’y avait que moins de 2000 villages électrifiés. Mais, grâce à ce programme du chef de l’Etat, nous allons porter le nombre de villages électrifiés à 3000, en fin 2017 ».

Thierno Alassane Sall a rappelé que le gouvernement a démarré un vaste chantier dorsal, « avec l’installation l’électricité à basse tension, qui va couvrir des villages de Ziguinchor, Kolda, Kédougou, Kidira, ainsi que l’Ile à Morphil. Et qu’à terme, nous arrivions à doter d’électricité l’ensemble des zones les plus reculées du territoire, grâce aux énergies renouvelables », a-t-il annoncé. Auparavant et au nom des populations de la zone, le maire de Ndiéyène Sirakh, l’ambassadeur Fallou Fall, avait remercié les pouvoirs publiques « qui ont mis en œuvre leur promesse de raccorder sa commune à l’électricité et à l’eau, compte non tenu d’autres infrastructures qui y ont été construites, à savoir des postes de santé et des écoles ».

Cependant, il n’a pas manqué de poser une autre doléance relative au bitumage de la route reliant Khombole à Ndiéyène Sirakh, et qui constitue, à l’en croire, une des principales préoccupations des populations locales. « En effet monsieur le ministre, cette perspective nous ouvrirait les voies du développement, en ce qu’elle participe au désenclavement de notre zone rurale qui polarise plus de 37 villages », a-t-il souhaité. Le ministre était accompagné de l’adjoint au gouverneur, du préfet du département, du directeur général de l’agence de l’électrification rural (Aser), du délégué régional de la Senelec et des techniciens de son département.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

thies massage