BBY THIES

ELIMINATION DES GAZ HFC : L’Inde et la Chine prêtes à négocier

ELIMINATION DES GAZ HFC : L’Inde et la Chine prêtes à négocier

[template id= »821″]

Alors que le monde vient de vivre son mois d’octobre le plus chaud jamais enregistré, l’Inde et la Chine viennent d’opérer un tournant dans les négociations sur le climat. Les deux pays parmi les trois plus pollueurs de la planète viennent d’accepter le principe de négociations pour permettre une avancée dans l’élimination progressive de gaz à effet de serre très polluants.

Jusqu’à maintenant, l’Inde et la Chine avaient toujours refusé de réduire leurs émissions de  gaz à effet de serre au nom de leur droit à entretenir leur croissance. Mais aujourd’hui, la Chine et l’Inde seraient prêtes à voir comment avancer sur l’élimination des hydrofluorocarbures (HFC), ces gaz à effet de serre hautement nocifs pour la couche d’ozone, utilisés dans la climatisation notamment. Un changement subtil mais notable, qui s’est opéré dans leur position lors des négociations sur le protocole de Montréal cette semaine à Paris. Des discussions qui visent précisément à protéger la couche d’ozone.

Il est vrai que les deux puissances asiatiques sont souvent montrées du doigt pour leur niveau de pollution. Dès 2008, l’opinion publique internationale avait été alertée lors des Jeux olympiques de Pékin qui s’étaient tenus sous un épais voile d’air gris. L’Inde est quant à elle un des pays les plus exposés au changement climatique : elle est notamment concernée par la fonte de ses neiges éternelles. Autant de raisons pour deux des trois plus gros pollueurs de revoir leurs positions, ce qui redonne aussi de l’espoir aux ONG écologistes. Elles jugent maintenant qu’un accord sur l’élimination des HFC est inévitable.

 

Source : RFI

Negoce

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…