EMISSION HOMME POLITIQUE reçoit Momar Awa Seck Pdt du Parti Démocratie Libérale, membre fondateur de Macky 2012

Notre émission « Homme Politique » a reçu le secrétaire général du Parti « Démocratie Libérale », Momar Awa Seck, un Thiessois de souche qui se réclame d’abord acteur de développement. Bien que professeur au lycée de Notto, Momar Awa Seck souligne qu’ils sont les membres fondateurs de la coalition Macky 2012 « qui a conduit le président Macky Sall à la tête du pays. Mais depuis lors, nous, du Parti Démocratie libéral, constatons que  nous avons été laissés en rade pour n’avoir pas été servis dans les postes de responsabilité dans l’appareil d’Etat. Ce qui est contraire à notre démarche, quand on sait que notre seul souci est de servir les Sénégalais ».

Parlant du bilan de Macky Sall, le professeur Seck, se dit catégorique. « Le bilan est positif au regard du Pse, du Pudc, du Puma, et de la Cmu. Les Sénégalais savent que Macky a fait beaucoup d’efforts. Ce qui doit le pousser à associer les gens de Macky 2012 car, ils appartiennent dans des partis politiques engagés dans le combat ». Sur le ralliement de la présidente nationale des mouvements des femmes de leur parti Mme Guèye Mame Mbaye, il déclare que « c’est une femme battante qui a beaucoup fait dans le parti ; sur son départ, je préfère ne pas me prononcer car c’est son choix et c’est une décision personnelle ». Momar Awa Seck n’a pas manqué d’aborder la question économique pour dire qu’il est grand temps « que notre pays revoie ses frontières et prennent toutes les mesures idoines contre d’éventuelles attaques de terroristes. On ne sait jamais, notre pays peut être victime comme le Mali ou d’autres pays. Ce qui veut dire que nous devons renforcer la sécurité au niveau des frontières ».

Selon lui, on doit même sortir de l’espace francophone « parce qu’on doit prendre notre souveraineté monétaire. Les blancs qui nous ont colonisés continuent de nous étrangler. Alors créons notre propre monnaie comme le Nigeria, la Gambie… ». le professeur qui se dit aussi « souverainiste », argue qu’on doit enseigner les langues nationales dans les établissements et tourner le dos aux français. Sur le blocage de la mairie de ville, il souligne qu’Idrissa Seck est un maire fantôme et Talla Sylla, un maire illégitime. « Les Thiessois doivent signer une pétition pour que l’état central place Thiès sous délégation spéciale ». Il a conclu pour dire que Démocratie Libérale va accompagner le président Macky jusqu’en 2019, « mais avant cette date, lui donner une majorité confortable à l’Assemblée nationale, surtout que la cohabitation est impossible ».

Negoce

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…