BBY THIES

En septembre, l’OPEP a pompé PLUS de pétrole qu’elle ne devrait

En septembre, l’OPEP a pompé PLUS de pétrole qu’elle ne devrait

 Selon un sondage réalisé par Reuters à partir des informations fournies par les sources secondaires de l’industrie, l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) a produit une moyenne de 32,72 millions de barils par jour. C’est 970 000 barils par jour de plus que le niveau visé par l’Organisation pour équilibrer l’offre globale et favoriser une stabilisation du marché. Cette hausse de la production qui complique les efforts de l’OPEP, a été portée par un regain de la production irakienne, la réouverture du champ de production Sharara en Libye qui a ajouté un supplément de 50 000 barils par jour à la production nationale et l’amélioration de la situation sécuritaire dans le Delta du Niger au Nigéria.

Outre les deux derniers qui ont été exemptés de réduction de leurs offres, l’Irak est le pays de l’organisation qui adhère le moins aux quotas de réduction imposés. Le pays produit souvent plus qu’il n’en faut et ne cache pas ses désirs de donner un coup d’accélérateur à sa production.

Toutefois, ces chiffres n’effraient pas encore le marché qui a enregistré une belle poussée récemment grâce à l’annonce du recul de 500 000 barils par jour des stocks de l’OCDE. Même si le pétrole n’a pas encore atteint la barre des 60 dollars, l’OPEP et son partenaire, la Russie, comptent multiplier les efforts pour un retour rapide des prix à la normale. Il y a quelques jours, Moscou a préconisé que d’autres producteurs mènent des actions cordonnées à travers une stratégie à long terme afin de rééquilibrer le marché.

thiesinfo.com avec Agence Ecofin

Negoce

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…