août 19, 2017

Contact: 775312579 Email: redaction@thiesinfo.com

ETATS-UNIS : Un condamné à mort innocenté après 39 ans en prison

ETATS-UNIS : Un condamné à mort innocenté après 39 ans en prison

[template id= »821″]

Ricky Jackson est l’innocent qui a purgé la plus longue peine de l’histoire du pays. Ce genre d’erreur n’est pas si rare aux Etats-Unis, il est le 5e condamné à mort à être innocenté cette année. Accusé à tort par le témoignage d’un enfant, un condamné à mort Noir américain a retrouvé la liberté vendredi. Il avait passé près de 40 ans dans le couloir de la mort. Derrière l’erreur judiciaire plane le spectre du racisme Il aura passé 15.000 nuits derrière les barreaux. Ricky Jackson, un Afro-américain de 57 ans condamné à la peine capitale en mai 1975 pour le meurtre d’un collecteur d’argent dans une épicerie qu’il a toujours nié, a retrouvé sa liberté vendredi matin à Cleveland dans l’Ohio, après la rétractation d’un témoin clé . « L’événement d’aujourd’hui fait de Ricky Jackson la personne innocentée qui a purgé la plus longue peine de l’histoire américaine « , a expliqué son avocat Mark Godsey, quelques heures après la sortie de prison de son client. Pour l’instant, l’homme est sorti sans sou, ni vêtement d’hiver et ne sait pas encore s’il obtiendra une compensation de l’Etat.

 La parole d’un enfant de 12 ans

 Comment une telle erreur judiciaire a-t-elle pu se produire ? Tout repose sur le faux témoignage d’un garçon de 12 ans à l’époque du meurtre, qui, arrivé à l’âge adulte, a révélé qu’il avait menti et n’avait en fait jamais rien vu du crime. Eddie Vernon, aujourd’hui âgé d’une cinquantaine d’années, était dans le bus scolaire, non loin de la scène du crime et avait entendu les coups de feu. Puis sous la pression des policiers, il avait identifié des hommes qu’il n’avait jamais vus auparavant. « J’étais un enfant noir du quartier, pauvre et sans éducation. Un homme blanc avait été tué. Je ne connaissais rien du système judiciaire. Pensez-vous vraiment qu’à 12 ans, je pouvais faire face à ces policiers qui me criaient au visage? », a témoigné Vernon, en larmes, au tribunal.

  « Manipulé et forcé par la police »

 Si Ricky Jackson avoue n’avoir aucune animosité pour ce témoin « manipulé et forcé par la police », cette histoire rocambolesque ravive aux Etats-Unis les critiques contre le racisme des agents de sécurité et la partialité de la police, alors que le pays attend le verdict sous haute-tension du sort de Darren Wilson. Selon le Centre d’information sur la peine capitale, il s’agit du 148e condamné à mort innocenté aux Etats-Unis depuis 1973, le cinquième cette année. En mars, un autre Noir américain, condamné à la peine capitale pour meurtre par un jury exclusivement blanc, avait été libéré après 30 ans passés dans le couloir de la mort en Louisiane (sud), à la faveur de nouveaux éléments l’innocentant.

 

Source : .franceinfo.fr

thiesinfohalf

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

appli

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…