EXPLORATION : Le Sénégal veut exploiter son PETROLE et son GAZ dans la « plus grande TRANSPARENCE »

EXPLORATION : Le Sénégal veut exploiter son PETROLE et son GAZ dans la « plus grande TRANSPARENCE »

« L’Etat a pris toutes les dispositions pour que les ressources en pétrole et en gaz du Sénégal soient exploitées dans la plus grande transparence et dans l’intérêt des générations actuelles et futures », a affirmé Macky Sall, le président de la république sénégalaise dans son message à la nation, à la veille du 56e anniversaire de l’indépendance du pays. Cette déclaration survient dans un contexte où le pays a effectué d’importantes découvertes de gaz et de pétrole au large et s’apprête à démarrer la production de ses hydrocarbures. Il s’agit notamment de la découverte gazière de Guembeul et la découverte de pétrole du champ SNE. Ces « importantes découvertes de pétrole et de gaz », inscrites dans « de nouvelles et heureuses perspectives », vont permettre « l’accélération du processus de développement du Sénégal », a-t-il précisé dans son message radiotélévisé.

Selon des sources proches du dossier, les autorités travaillent à mettre en place un cadre juridique efficace pour réglementer le secteur de l’exploration jusqu’à la production étant donné que l’activité exploratoire devient de plus en plus importante dans le pays. Des compagnies comme Kosmos, Cairn Energy, Woodside Petroleum ou encore Far y intensifient les recherches de gaz et de pétrole au large. Plusieurs autres compagnies se disent être intéressées par le pétrole et le gaz sénégalais. D’ailleurs, selon des analystes, l’offshore sénégalais regorgerait d’importants potentiels non encore exploités.

La volonté affichée de l’exécutif sénégalais apparaît comme une bonne nouvelle pour les investissements dans le secteur. Dans plusieurs autres pays africains comme le Nigéria, le secteur des hydrocarbures est éclaboussé par de nombreux scandales de corruption et de détournements, au point où certains investisseurs hésitent à entrer sur le marché. Actuellement les géants Shell et Eni y sont poursuivis pour acquisition illégale d’actifs d’une valeur de 1,3 milliards $.

thiesinfo.com avec Agence Ecofin

Negoce

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…